E.PIOLLE MET à ÉGALITÉ L’INTÉGRISME et CEUX QUI LE COMBATTENT

Je regrette que les deux acteurs de la polémique partagent une même stratégie”. 5 jours après la provocation des femmes intégristes qui se sont imposées de force dans les piscines, avec son acceptation, Eric Piolle met à égalité l’intégrisme et ceux qui le combattent ! (DL du 22/5/19)

E.PIOLLE “EN BONNE INTELLIGENCE” AVEC L’INTÉGRISME

Pour lui “les conditions d’un dialogue serein ne sont pas réunies pour échanger en bonne intelligence sur ce sujet”. Car il s’agit “de bonne intelligence” et de “dialogue serein”. Une sorte de Munich suivi d’un Montoire.

T.HAMMOUTI : “C’EST CHARLIE QUI A DÉGAINÉ LE PREMIER”

En effet Taous Hammouti la porte parole de l’Alliance Citoyenne (!) a publié : « n’oubliez jamais que c’est Charlie qui a dégainé le 1er « et tenu des propos peu amènes sur l’attentat du Bataclan.

Un “dialogue” avec elle qui a pourtant lieu contrairement aux affirmations d’Eric Piolle. Comme d’habitude. Le “Dauphiné” révèle des échanges de T.Hammouti “avec des élus” mardi soir.

E.PIOLLE : “DIALOGUE SEREIN DEPUIS SEPTEMBRE”

Taous Hammouti elle-même précise aussi qu’ “en septembre, un rendez-vous avait eu lieu et ils nous avaient promis de nous rappeler. Ce qui n’est jamais arrivé. Et on les a relancés plusieurs fois. En fait, pour la mairie, ce ne sera jamais le bon moment.” (DL du 22/5/19)

TUER LA LAÏCITÉ DANS LE SECRET

Eric Piolle voulait tuer la laïcité. Mais sans que ça se sache. Le clientélisme exacerbé de la municipalité s’applique par strates qui ne se connaissent pas. Il s’agit de cumuler les voix au détriment du vivre ensemble sur des règles communes.

Alain Carignon a alerté en maintes occasions

UN CLIENTÉLISME QUI FLATTE DES STRATES OPPOSÉES

Ainsi, en même temps, Eric Piolle peut bénéficier d’une page dans le DL sur la lutte contre l’homophobie, contre les LGBTIphobies (DL du 21/5/19) se faire le chantre des droits de la femme et mobiliser le CNAC/Magasin sur les transgenres et soutenir l’opposé avec ce que les islamistes intégristes prônent s’agissant de la liberté des femmes, des homosexuels , des apostats…

AUCUN ÉLU ROUGE/VERTS NE SAUVERA L’HONNEUR ?

Ou sont les Emmanuel Carroz ou lavocat Coutaz (Verts/PG) qui dégoulinent à longueur de colonnes sur les “droits” très prés de leurs intérêts ? Faut il que le clan municipal soit devenu fou pour qu’aucun autre élu ne sauve l’honneur, que tous cautionnent ces lâchetés et ce cynisme.

OPPOSÉ AUX VALEURS de la RÉPUBLIQUE

Car en matière de respect de la laïcité on ne dialogue pas avec l’erreur. La religion catholique l’a appris à ses dépens depuis 1905 jusqu’à l’IVG, le mariage gay ou le débat sur la fin de vie de Vincent Lambert.

En voulant imposer la religion dans l’espace public contre les réglementations y compris l’hygiène ces quelques femmes entendent établir un principe qui est à l’opposé des valeurs de la République.

E.PIOLLE AVAIT COMBATTU L’ÉTAT D’URGENCE APRÉS LE BATACLAN

Eric Piolle n’avait-il pas déjà envoyé un clin d’œil appuyé à l’extrémisme musulman en organisant dans la ville Compagnon de la Libération, peu après le Bataclan, une journée « contre l’état d’urgence » aux côtés d’Edwy Plenel auteur de « pour les musulmans »…  

LE SCEAU DE LA HONTE

On se souvient que François Giroud, père de Matthieu, tragiquement décédé au Bataclan était venu interpeller tous ces islamo-gauchistes au nom de la mémoire de son fils, marquant du sceau de la honte ceux qui ont osé cette infamie.

LES GRENOBLOIS VICTIMES de CETTE IDÉOLOGIE

L’analyse est claire : par clientélisme Eric Piolle favorise l’éclatement de la société Française, piétine la laïcité et toutes les valeurs de la République. Il encourage objectivement l’islamisme radical.

Grenoble est le théâtre vivant de cette idéologie appliquée sans ménagement. Les grenoblois -les musulmans et les autres- en sont les premières victimes. 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *