C.COUTAZ (ext gauche): GRENOBLE LA VILLE des DROITS SANS DEVOIRS

Claude Coutaz de la municipalité Piolle (Verts/PG) se démultiplie dans la ville. Il s’exprime le plus souvent comme syndicaliste avocat cachant son engagement politique au sein de la municipalité Rouges/Verts Grenobloise.

Il était ainsi opportunément interviewé par le DL ( 7/11/16) pour dénoncer un “fichier inutile et dangereux” quand le gouvernement reprenait l’idée de la droite de créer un grand fichier informatique pour améliorer la sécurité. Il était aux côtés d’Eric Piolle, Edwy Plenel ( Mediapart) Raymond Avrillier (Verts/Ades) – sur fonds publics – de l’opération contre l’état d’urgence organisée toute une journée au Palais des Sports, après le massacre du Bataclan!

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/07/3349/

LA FACULTÉ de DROIT A LANCÉ UNE ALERTE AUX ÉTUDIANTS

Cette semaine il était dans la tour Arpej du campus universitaire qui accueille près d’une centaine de migrants de Calais, des hommes seuls, célibataires. Il s’agit de leur expliquer “quels sont leurs droits”…

Il n’est jamais question des devoirs. De nos règles de vie commune, de la laïcité, de l”égalité Homme/Femme, du respect de nos institutions et de notre drapeau.

On le sait la faculté de droit voisine a lancé le 8 novembre sur son intranet une alerte aux étudiants sur la recrudescence  des agressions. On peut imaginer  un lien avec les arrivées.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/09/campus-les-agressions-se-multiplient-apres-larrivee-des-migrants/

Claude COUTAZ (Ext gauche) N’A PARLÉ QUE DES DROITS, PAS DU RESPECT du PAYS D’ACCUEIL

Claude Coutaz n’a certainement pas demandé à chacun une attitude irréprochable à l’égard de la sécurité des étudiants et un comportement exemplaire dans le pays qui fait l’effort de les recevoir.

Ainsi ces personnes qui bénéficient de notre hospitalité ne connaissent pas les règles de la République. Même si elles ne viennent sur notre territoire que pour un temps limité, elles n’ont aucune chance d’accéder à la qualité “de citoyen” ou d’être aidée sur ce chemin.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/07/25/piolle-apres-la-marseillaise-munich/

REMPLACER LE CITOYEN PAR LE CONSOMMATEUR de DROITS

Claude Coutaz et ses amis politiques ont oublié en effet que le Déclaration des Droits de l’Homme est “la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen”. La révolution Française n’a pas séparé l’un de l’autre et jugé qu’on était pleinement Homme en étant pleinement citoyen, ce qui implique des devoirs.

Héritière de mai 68, la municipalité Piolle a remplacé le citoyen par le consommateur, le demandeur de droits. La société des agrégats est en route. Les communautés des “j’y ai droit”  se superposant les unes à côté des autres. Sans aucun sentiment d’appartenance commune.

AVEC L’EXTRÊME GAUCHE LES BONS SENTIMENTS REJOIGNENT LES INTÉRÊTS 

Au passage Claude Coutaz est au plan professionnel spécialisé dans la défense des étrangers en situation irrégulière. Comme élu et comme syndicaliste il rencontre ceux qui peuvent être aussi ses clients. Le hasard fait bien les choses.

Eric Piolle, (Verts/PG) actionnaire à Singapour n’est il pas de son côté  dans ce paradis fiscal pour “lutter contre le système de l’intérieur” ?

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

Comme toujours avec l’extrême gauche locale les bons sentiments portés en bandoulière rejoignent souvent les intérêts personnels.  Au détriment de qui?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *