LES GAUCHISTES MASSACRENT GRENOBLE ENCORE ET ENCORE !

Abbé Grégoire 10mai16
la publicité c’est le mal, ici pour l’école de ski français

VOYEZ TOUTES LES IMAGES : le Dauphiné Libéré, des abribus, des banques, l’Ecole de Commerce de Grenoble, des murs, un commerce, des distributeurs de monnaie, la direction du territoire !

Pour la 3ème fois l’avenue Alsace Lorraine, pour la 2ème fois le cours Berriat, pour la 2ème fois aussi l’avenue Jean Jaurès !

Dans la soirée de mardi 10 mai, les gauchistes ont massacré Grenoble pour la 3ème fois, en plus des multiples exactions lors des nuits debout.

Après le massacre du 31 mars. Après le casse du 28 avril. Après les nuits debout dont le centre ville n’a cessé de faire les frais. Après la dégradation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble qui nous avait fait poser cette question : Jusqu’à quand Mr Piolle ?

>>> CASSE DE GRENOBLE: JUSQU’À QUAND MR PIOLLE?

Nous aurions dû ajouter : et jusqu’où !?

VOYEZ TOUTES LES IMAGES

M. DESTOT ET G. FIORASO PEUVENT RESPIRER

Nicolas Chorier siège PS 10mai16
la police défend le siège du Parti Socialiste rue Nicolas Chorier

Bien protégé par les forces de police, le siège isérois du Parti Socialiste s’en est sorti indemne. Ce n’est pas le cas d’un commerce malheureusement situé à proximité.

Indemne, ce ne fut pas non plus le cas de l’hôtel de la région Rhône Alpes Auvergne rue Eugène Faure le 31 mars. Une région passée à droite en décembre dernier … Ni de l’Armée Française rue Cornélie Gémond le même jour.

>>> L’EXTRÊME GAUCHE CASSE GRENOBLE: LES IMAGES DU 31 MARS

MOUILLÉS JUSQU’AUX OS : PIOLLE ET LES VERTS/ROUGES

>>> L’EXTRÊME GAUCHE CASSE GRENOBLE : LES IMAGES DU 28 AVRIL

Pendant sa campagne, E. Piolle (Verts/PG) avait publiquement renommé une rue de Grenoble “rue BNP Paribas” et lavé la vitrine d’une agence bancaire pour “nettoyer la finance”. Messages reçus 5/5 par ceux qui ont simplement franchi un degré supplémentaire en cassant les vitrines des banques.

Le 31 mars E. Martin (PG) se réjouissait dans la manifestation au lieu d’être aux côtés des forces de police municipale dont elle est responsable. Nul ce jour là n’avait réussi à la photographier devant le DL aux côtés des policiers, cherchant à empêcher les gauchistes de porter atteinte à la liberté de la presse ré-attaquée plus brutalement encore mardi dernier. Et pour cause, elle n’y était pas, elle était dans la manifestation …

>>> L’EXTRÊME GAUCHE CASSE GRENOBLE : LES NUITS DEBOUT

Après avoir agité le chiffon rouge depuis deux ans, la duplicité de la municipalité est complète. Car bien entendu E. Piolle tente de se dédouaner : “je condamne avec la plus grande fermeté ces atteintes aux personnes et ces dégradations inadmissibles qui nuisent au mouvement social” s’empêtrait t-il hier dans le DL.

Quel est son premier souci : Grenoble ou cette mouvance ‘sociale’ !? Sur sa décision, Nuit Debout a le soutien affiché de la municipalité à la MC2, jusqu’à l’eau et l’électricité payés par les grenoblois ! Pourtant mardi dernier tout a commencé par une manifestation non déclarée de Nuit Debout, encore et toujours au centre ville. Mais de cela E. Piolle n’a rien dit hier dans le DL, il préfère encore une fois se défausser sur la République Française et demander “le droit fondamental de manifester dans le calme”.

Mais qu’a t-il fait pour au moins interdire le centre ville ? Qu’a t-il fait pour maîtriser les débordements de cette mouvance qu’il soutient ? Et à part se dédouaner et se défausser dans le DL que va t-il faire maintenant pour que tout cela cesse enfin à Grenoble!?

HYPOCRISIE ? DUPLICITÉ ? COMPLICITÉ ?

Tôt le lendemain, JC Decaux travaillait déjà à réparer la casse avenue Alsace Lorraine. Mais quai Perrière, “CRS esclaves” s’affiche depuis la manifestation du 31 mars. Au début de ce mois cette même inscription avait été effacée rue Bayard … parce que nous l’avions publiée. Mais rien n’a été fait quai Perrière. Alors comment qualifier les discours de E. Piolle (Verts/PG) qui cherche à s’abriter derrière la compétence régalienne de l’état : hypocrisie ? duplicité ? complicité ?

marianne

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *