Y.MONGABURU SE VOIT PRÉSIDENT de la MÉTRO…

A constater le partage des postes, on mesure que les Rouge/Verts grenoblois vivent dans une bulle. Ils ne mesurent pas le degré de colère des Grenoblois. Sur Recap Info, (Telegrenoble) interrogé par Christophe Revil, Yann Mongaburu Président du SMTC ( tendance Hamon/Ades), élu Grenoblois , ne dément pas “qu’on pense à lui” (!) pour la présidence de la Métro de l’après Ferrari ! C’est dire la considération pour ce dernier… Il est passé par pertes et profits après avoir été piétiné pendant tout le mandat.

RAPPEL à PIOLLE QU’IL S’EST ENGAGÉ à NE PAS CUMULER…

Vous ne l’excluez pas ?” insiste le journaliste à propos de cette présidence. Yann Mongaburu répond notamment qu’Eric Piolle s’était engagé à “ne pas cumuler la Mairie avec la Présidence de la Métro”. Il semble douter de cet engagement et tient à se placer dans la course . Un nouvel affrontement en perspective entre Piolle et Mongaburu le Maire de Grenoble est il lui aussi désormais considéré comme un mauvais cheval?

Y.MONGABURU PARLAIT DEJA DE LUI à la TROISIEME PERSONNE

Pas étonnante cette prétention de la part de Yann Mongaburu qui a parfois parlé de Lui à la troisième personne du singulier. Evoquant au Conseil Municipal trois sommités ” le Président de la Métro, le Maire de Grenoble et le Président du SMTC ” ( lui-même!), il fallait l’entendre se rengorger pour comprendre exactement la haute idée qu’ils se font d’eux-mêmes.

LE GROUPUSCULE HAMON à la TÊTE de la MÉTRO !

Ainsi dans la “nouvelle” configuration l’agglomération tomberait de charybde en scylla : on passerait de Christophe Ferrari (PS repenti) à … Yann Mongaburu du groupuscule de Benoit Hamon (1) et du clan Avrillier! Un grand progrès pour l’attractivité de notre territoire. La représentation de l’agglomération et son futur seraient définitivement enterrés.

LA MORT PROGRAMMÉE de L’AGGLOMÉRATION

Sans nul doute des perspectives aussi enthousiasmantes que la promotion de Mongaburu à la tête de la Métro vont mobiliser les acteurs pour la réélection de Piolle (!). Pas certain que ces batailles de postes répartis avant l’élection procurent du désir de vote en leur faveur, hors du clan acquis des bénéficiaires des prébendes.

Le cumul de deux dogmatiques obtus à la tête de la Métro et de la ville -Piolle et Mongaburu – réputés tricheurs invétérés par leurs interlocuteurs, serait la catastrophe absolue.

Le DANGER C’EST Alain CARIGNON

On comprend pourquoi dès les premières minutes de l’émission Yann Mongaburu, tel un roquet, au bord de l’apoplexie, accumule les injures et les mensonges contre Alain Carignon: le seul qui menace sérieusement cet avenir si radieux. En attendant ” l’attelage” qui gouverne la Métro est déjà dans le fossé.

A voir sur Recap Info à la 12 eme minute Yann Mongaburu ne démentant pas du tout briguer la présidence de la Métro !

(1) Benoit Hamon a annoncé sa disparition après les Européennes au vu du score prévisionnel…. Y.Mongaburu reviendra t-il au bercail?

24 mai 2019