BURKINI: RÉUNION DE CRISE de la MAJORITÉ MUNICIPALE

 

Éric Piolle a organisé hier matin une réunion de crise de la majorité municipale afin de faire peur à ses troupes. Il avait reçu la veille la question orale du groupe d'opposition qui sera posée en début de conseil et demande le retrait de la délibération Burkini après les révélations du " Parisien" sur l'entrisme de l'association islamiste dans son cabinet et le flicage ethnique organisé. 

A.ZENATI et K.CAPDEPON AURAIENT CÉDÉ AUX PRESSIONS de PIOLLE

Il a convoqué une à une des femmes de sa majorité qui devaient voter contre la délibération estimant qu'elles sont un maillon faible, facile à impressionner. C'est dire si le "féministe" à une haute considération des femmes. Il n'a pas convoqué Pascal Clouaire! 

Selon nos informations des élues de la majorité ,Amel Zenati et Kheira Capdepon, fondamentalement hostiles au burkini, auraient changé d'avis après cet entretien. A quoi tiennent les valeurs. Elles ne seraient pas les seules.

LES VERTS/ADES DE R.AVRILLIER VONT AMENDER POUR CONFORTER ....

De leur côté , les Verts/Ades de Raymond Avrillier en sont restés à la sémantique initiale de Piolle: le burkini n'existe pas. Ils veulent seulement modifier le projet de délibération pour le rendre solide juridiquement , estimant donc très léger le résultat des deux ans de réflexion de Piolle ! Ce qui promet une beau moment au Conseil Municipal. 

CONTRE: 40 MAIRES DE LA MÉTROPOLE ET LES PRÉSIDENTS D'INTERCOMMUNALITÉS de L'ISÉRE

Mais la dramatisation et les menaces ont pour objet de s'assurer une majorité pour le vote de lundi. Car le mécontentement monte considérablement : Christophe Ferrari a mobilisé 40 Maires et la plupart des élus Métropolitains qui demandent le retrait de la délibération. On annonce que la quasi-totalité des Présidents d'inter-communalités de l'Isère à l'initiative de Yannick Neuder , Président de Bièvre-Valloire feraient de même après les Conseillers départementaux derrière Jean-Pierre Barbier. L'isolement d'Eric Piolle s'aggrave et entraine la marginalisation de la ville avec la décision de Laurent Wauquiez de n'accorder aucun centime d'Euro à l'islamisme radical, donc à Grenoble.

M.HÉRANGER REFUSE l'OFFICE DU TOURISME AUX SÉPARATISTES

De son côté Mélina Hérenger, Présidente de l'Office du Tourisme refuse d'assumer la réunion de flicage prévue par l'Alliance Citoyenne à la Maison du Tourisme: les islamistes veulent surveiller à distance le vote des élus afin de stigmatiser ceux qui ne se soumettent pas. Les risques évidents de trouble à l'ordre public doivent être pris par Éric Piolle estimait-elle.   Se pose de toute façon une question de fond avec l'expression du séparatisme. Jusqu'ou doit il être autorisé?

Taha BOUHAFS ( Mois décolonial !) ACCUSÉ DE VIOLENCES SEXUELLES

L'affirmation de l'Alliance Citoyenne selon laquelle « Éric Piolle est sur la même ligne que nous, il est un allié » ( DL du 9/5/22) a la vertu de sortir de la confusion entretenue par lui. Dans ce contexte l'affaire de Taha Bouhafs soupçonné de “harcèlement et violences sexuelles”, contraint de renoncer à sa candidature aux législatives, tombe très mal. 

LES POSTURES DE PIOLLE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES 

Les Rouge/Verts grenoblois ont été les soutiens de son " mois décolonial" subventionné, organisé avec son amie Assa Traoré - que savait-elle elle-même?- , leur tête de pont vers cet électorat islamiste en attisant la haine de notre pays, de son Etat protecteur, l'accusant d'être raciste systémique. Les réactions à ces accusations sont consternantes quand on se rappelle des postures de Piolle et ses amis sur les violences faites aux femmes? 

A.DONTAINE ( LFI) : "TAHA BOUHAFS REBONDIRA  " (!) 

Dans le DL (13/5/22) Alain Dontaine, le responsable de LFI assure« Il est jeune, très jeune même. Il rebondira ». Sur quelle femme? L'extrême gauche participe à toutes les manifestations féministes les plus extrêmes , apparait sur toutes les affiches , mais elle estime qu'un violent sexuel de son camp "rebondira " dés que l'affaire sera oubliée. Ils sont toujours reconnaissables à leur cynisme absolu. Clément Chappet, candidat LR dans la 3 eme circonscription a immédiatement demandé " à Elisa Martin, candidate LFI et responsable de ce parti sur Grenoble, de condamner les propos du responsable départemental de son mouvement". On attend.

UNE PARTIE DE SES SOUTIENS DEMANDENT LE RETRAIT ....

Henri Touati , l'initiateur de gauche de la pétition pour le retrait de la délibération - qui dénie du haut de sa légitimité communiste à la droite républicaine le droit de penser- a écrit à Piolle pour lui demander d'intervenir au Conseil Municipal au nom des 2 100 personnes qui ont signé. A noter que nombre de soutiens de Piolle s'associent à sa demande: Sadok Bouzaïene, Jean-Marc Cantèle, Jean Caune, Françoise Criqui, Sylvie Ferry, Michel Gauthier, Murielle Igier, Martine Jullian, Marcel Klajnberg, Nadine Picca... 

... COMME L'ASSOCIATION DES FEMMES ÉLUES

L'association des Femmes élues de toutes tendances politiques présidée par Nathalie Béranger appelle à manifester lundi à 14 h 30 devant le siège de la Métro ( 3 rue Malakoff) ou siège le Conseil Municipal. Sa pétition a aussi recueilli de l'ordre de 2000 signatures. Ces "convergences des luttes" montrent que les clivages partisans éclatent quand l'essentiel est en cause. La division de la société en groupes communautaires de plus en plus séparés est un objectif refusé par les républicains de tous bords.

LE GROUPE d'OPPOSITION APPELLE à MANIFESTER

Le groupe d'opposition ( Nathalie Béranger, Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel, Dominique Spini) présidé par Alain Carignon a le premier appelé à manifester et à demander que les grenoblois soient consultés. Jusque là Éric Piolle s'arcboute sur sa décision et verrouille sa majorité par les pressions qu'avaient très bien décrites en son temps Guy Tuscher et le " Postillon" . 

GRENOBLE RENVOYÉE à L'ÂGE DES TÉNÉBRES 

L'image véhiculée de Grenoble à travers la France est détestable. La ville universitaire et technologique est renvoyée à l'âge des ténèbres.  Les divisions s'accentuent. Jusqu'ou et jusqu'à quand Éric Piolle pourra-t-il entrainer sa majorité et son territoire dans de telles dérives? 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.