LES FEMMES ISLAMISTES: “PIOLLE EST SUR LA MÊME LIGNE QUE NOUS, C’EST UN ALLIÉ”

« Éric Piolle est sur la même ligne que nous, il est un allié » ( DL du 9/5/22). Au fur et à mesure qu'on approche du 16 mai, les fumées et le salmigondis verbeux de Piolle s'éclaircissent. Les femmes islamistes de l'Alliance Citoyenne s'expriment dans le DL et Éric Piolle est bien leur porte drapeau. Les masques sont tombés.

IL VEUT RÉCOLTER LES SUFFRAGES COMMUNAUTAIRES ET SÉPARATISTES

Il a obtenu ce qu'il voulait: récolter les suffrages communautaires et séparatistes. Son raisonnement est cynique: les citoyens n'existent plus, ne demeurent que des consommateurs. il faut donc satisfaire les revendications de chaque niche au détriment de toute valeur commune, de tout destin partagé, de tout sentiment d'appartenance national. 

CONTRE LE BURKINI ?  LE CONCEPT "D'ISLAMOPHOBIE" EST BRANDI

D'ailleurs les trois femmes qui témoignent dans le DL répètent la sémantique de l'entrisme politique islamiste: « Il était temps que les femmes musulmanes se mobilisent face à la montée de l’islamophobie en France ». Rappelons que le fait qu'à Sciences Po Grenoble Klauss Kinzler ait contesté que ce terme soit placé sur le même plan que des délits - le racisme et l'anti sémitisme - lui a valu une chasse aux sorcières. Ce  « concept de l'islamophobie  n’est qu’une machine de guerre inventée par les fondamentalistes pour taxer de racisme tous ceux qui critiquent l’islamisme » avait résumé Luc Ferry dans le DL. 

" SIGNE D'INFÉRIORITÉ DE LA FEMME" ( Razika ADNANI) 

"Le voile/burkini n’est pas une émancipation. Il est une pratique ancestrale dont l’objectif est d’être, pour la femme, le signe de son infériorité, de lui interdire de montrer certaines parties de son corps, ce que l’homme, lui, a le droit de montrer. Il attribue une légitimité à la violence à l’égard des femmes non-voilées." ( DL du 9/5/22)  Razika Adnani la philosophe et écrivaine a adressé une lettre ouverte à Éric Piolle et a témoigné à la réunion publique organisée la semaine dernière. 

"ELLES FONT TOUT POUR QU'ON LES REGARDE"

Mais ce sont surtout les paroles des femmes musulmanes de base recueillies par Isabelle Calendre ( DL du 9/5/22) qui font très mal à Piolle: « Ces femmes se disent musulmanes, mais elles font tout pour qu’on les regarde . Certains vont avoir peur d’aller à la piscine, c’est sûr. Je ne comprends pas la démarche d’Eric Piolle ». ( Salima) 

"EN ALGÉRIE PAS SEULEMENT POUR SE BAIGNER..."

-«  à la piscine, c’est non : du point de vue de l’hygiène, c’est douteux. Ma sœur, qui vit en Algérie, me dit que les femmes ne le portent pas que pour se baigner.  je refuse que l’on veuille imposer une telle chose». ( Marwa) 

-« C’est clair et net : je suis contre je ne renie pas mes racines mais je respecte les valeurs de ma terre d'accueil » ( Malika) 

"ICI CE N'EST PAS COMPATIBLE"

-« Mes parents sont venus d’Algérie à la fin des années 30. Mon père faisait la prière, mais à la maison : il ne s’affichait pas. On est en France, et on doit respecter la culture française. Le burkini, ce n’est pas les valeurs de la France. En Algérie, je m’en fiche, mais ici, non, ce n’est pas compatible. C’est un repli communautaire. Et puis ça me gênerait : moi je vais à la piscine avec mon maillot échancré. Ces femmes en burkini, que vont-elles penser de moi ? Or je veux être libre et pouvoir faire ce que je veux. Cette dérive m’inquiète : on revient en arrière… » ( anonyme) 

 

IL RIDICULISE Cécile MENNETRIER

Ce florilège de grenobloises en dit long sur l'opération Piolle: la base ne suit pas. il est bien à la fois l'auteur et l'instrument d'une action politique qui le dépasse. Plus il "précise sa position", plus il s'enfonce. Le 30 avril alors qu'il avait déjà transmis la délibération aux commissions du Conseil Municipal il mentait à Laure Mamet (DL) en affirmant que la position n'était pas prise. Il refusait de prononcer le mot " Burkini", imposant même à ses adjoints de faire de même. Ce qui donne le ridicule de Cécile Ménétrier, se contorsionnant pour l'éviter. A écouter pour se bidonner. (ci-dessous)

Cécile Ménétrier se contorsionnant pour obéir à Piolle et ne pas prononcer le mot "Burkini" 

IL AJOUTE LES SEINS NUS AU BURKINI ....

Mais constatant que sa lettre à Macron qui avait pour objet de noyer sa décision ne permettait pas d'éviter d'affronter la colère, il a changé de pieds et tenté de faire croire que le Burkini est une nouvelle liberté , comme les seins nus! On imagine la cohabitation. Cette faiblesse intellectuelle et ses revirements ont plutôt affaibli sa position. Le voilà maintenant sérieusement encalminé avec les femmes islamistes. Il est enfin à sa place . Dans la continuité de son meeting de la honte avec Edwy Plenel, "contre l'état d'urgence" après les attentats du Bataclan. il a choisi la soumission.  

P.CLOUAIRE ( Verts/FI) :  NOUS N'AVONS PAS ÉTÉ ÉLUS SUR CES VALEURS 

Si toute la majorité était demeurée silencieuse lors de cette étape qui ne fait pas honneur à la municipalité, il semble que certains soient décidés à défendre les valeurs face à cet opportunisme politique nauséabond. Les propos de Pascal Clouaire Adjoint ( Verts/FI) ont été sans ambiguïté. Depuis lors Éric Piolle convoque un par un les récalcitrants, eux qui n'ont jamais pu parler au Maire depuis 7 ans...

PSYCHO-RIGIDE, E.PIOLLE VEUT IMPOSER SA DÉCISION 

Avec sa psycho-rigidité habituelle, Éric Piolle veut imposer la position qui est la sienne prise il y a deux ans lors de la première provocation à Jean Bron. Elle n'a jamais varié. Il n'a pas osé avant les municipales. Il a attendu les présidentielles car Jadot n'y était pas favorable . Il fallait la faire passer avant l'été et le mois de mai était donc sa seule fenêtre de tir. Il n'avait pas imaginé une telle levée de bouclier, ni que son nouveau fait d'armes éclairerait sur l'ensemble de son positionnement idéologique passé inaperçu jusque là grâce à des soutiens dans les médias.

LE VRAI VISAGE DE PIOLLE  

Lundi prochain 16 mai est le révélateur du vrai visage de Piolle. Ce que la fermeture de bibliothèques ou le mépris des quartiers n'avaient pas réussi à prouver, le Burkini est en train de l'établir avec éclat. Il subordonne tout à sa seule idéologie, à sa seule décision et Grenoble n'est que le moyen de servir une ambition personnelle. 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.