Me T.ALDEGUER et L’AFFAIRE PIOLLE : “La traduction pénale c’est la prise illégale d’intérêt”

A l’occasion de la conférence de presse tenue avec Me Bernard Boulloud, Me Thierry Aldeguer, avocat spécialisé a précisé qu’il avait été l’avocat des usagers de l’eau dans les dossiers de l’eau à Grenoble dans les années 90.

Il a accepté de défendre notre collectif “Grenoble le Changement” attaqué par Eric Piolle et il a expliqué à nouveau le dossier que nous avons soulevé auprès du Procureur de la République

Exposant “les liens particuliers que M.Piolle entretient avec la société Raise Partner” il rappelle qu’il en “est actionnaire, son siège est à Singapour, et son épouse occupe un poste de direction”.

“CONSEILLER INTÉRESSÉ”: NOTION SOULEVÉE par AVRILLIER

M.Piolle est Conseiller régional jusqu’en mars 2014, Maire, Conseiller Communautaire, on s’intéresse aux subventions publiques distribuées par la Région, la ville et la Métro” qui auraient pu bénéficier à la société.

Me Aldeguer rappelle aussi que la notion de “Conseiller Intéressé” a été soulevée par Raymond Avrillier (Verts/Ades) et “permet de faire annuler toutes les délibérations auxquelles l’élu concerné a participé”.

Il juge d’ailleurs que notre collectif “aurait pu pousser la traduction pénale de ces faits : c’est la prise illégale d’intérêt”.

ENQUÊTE SUR LES SOCIÉTÉS DANS LESQUELLES PIOLLE à des INTÉRÊTS

Pour l’avocat ” il appartiendra au Procureur de la République saisi d’ouvrir une enquête préliminaire à l’égard des sociétés dans lesquelles M.Piolle a des intérêts, ce que nous espérons”.

“L’ARME DE CEUX QUI ONT DES DIFFICULTÉS à S’EXPLIQUER”

S’agissant de la plainte en diffamation qu’aurait déposée Eric Piolle, Me Aldeguer estime que “c’est l’arme des craintifs mis en cause qui ont quelques difficultés à s’expliquer avec les faits, c’est une stratégie du pare-feux et de l’éviction”.

“LA PLAINTE NE PEUT PAS FAIRE L’OBJET D’ENQUÊTE”

En effet pour lui “elle ne peut pas faire l’objet d’une enquête tant que la plainte n’est pas instruite” permettant de faire la lumière “sur les relations entre M.Piolle élu local et la société”.

E.PIOLLE ACCULÉ PAR SES PARTENAIRES

Engagé dans des sables mouvants Eric Piolle a choisi de bouger. Ce qui n’est pas très bon en la circonstance ! Mais il était probablement acculé par ses partenaires qui lui demandent de démentir ses liens incestueux et totalement contradictoires avec ses postures.

INSTALLÉ DANS UN PARADIS FISCAL

Eric Piolle est actionnaire d’une société installée dans un paradis fiscal alors qu’il est censé les combattre.

IL VEND DES LOGICIELS AUX BANQUES !

Eric Piolle vend des logiciels de sécurisation financière à des banques alors qu’il est censé les combattre, lutter contre la finance et introduire des critères écologique, sociaux et d’emplois dans les activités.

LA SOCIÉTÉ A PERCU DES SUBVENTIONS PUBLIQUES

Eric Piolle est actionnaire d’une société installée dans un paradis fiscal dont l’antenne locale a perçu des subventions publiques alors qu’il s’est engagé à ce qu’aucune société qui aurait un siège ou une antenne dans un paradis fiscal ne soit subventionnée.

LA MÉCHE de la BOMBE EST ALLUMÉE

Même s’il a quelques difficultés avec les faits, ceux-ci sont si aveuglants qu’ils vont finalement faire exploser sa campagne. Ses manoeuvres de retardement ou de diversion ne sont pas à la dimension de la bombe dont la mèche est allumée.

L’exposé limpide de Me Aldeguer le démontre.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Répondre à Raleur Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *