E.PIOLLE SUR LA DÉFENSIVE, LE DOS AU MUR

Le Grand Timonier ne digère pas que notre collectif ait signalé au Procureur de la République l'étrange situation d'un élu décisionnaire au Conseil Régional, à la Mairie, à la Métro qui a voté des subventions à une structure, laquelle a elle-même accordé des subventions à l'entreprise dont il est actionnaire.

ACTIONNAIRE à SINGAPOUR, PARADIS FISCAL

Pardon, plus exactement à l'antenne grenobloise de l'entreprise dont il est actionnaire à Singapour, paradis fiscal. Soyons précis.

Il a donc porté plainte, acculé. En réponse François Tarantini a indiqué : « Dans une conférence de presse Raymond Avrillier, considéré comme le parrain de la municipalité avait soulevé avec fracas la notion de «  Conseiller Intéressé «  au titre de l’article L.2131- 11 du CGCT qui mentionne que «  sont illégales les délibérations auxquelles ont pris par un ou plusieurs membres du conseil intéressés à l’affaire qui en a fait l’objet » .

E.PIOLLE A VOTÉ DES SUBVENTIONS AUX ORGANISMES QUI L'ONT SUBVENTIONNE

« Or comme Conseiller Régional, comme Maire et Conseiller Communautaire Eric  Piolle a participé à des votes de subventions à des organismes lesquels ont eux-mêmes accordé des subventions conséquentes à la société dont il est actionnaire et dont son épouse occupe un poste de direction.  Ce ne sont que des faits, il n’y a aucune fake.

E.PIOLLE DEVRAIT PORTER PLAINTE CONTRE AVRILLIER

La question de la légalité de ces délibérations est donc posée et en suivant la jurisprudence Avrillier, il est naturel que nous saisissions le Procureur de la République. Eric Piolle devrait porter plainte contre Raymond Avrillier qui avait également demandé si un élu intéressé à le droit de sièger au Conseil Municipal ? 

ET SI LE CRÉDIT AGRICOLE EST CLIENT de RAISE PARTNER ?

« Cette même question se poserait également encore plus largement si la banque dont la ville a acheté le siège dans des conditions illégales selon la Chambre des Comptes  était aussi cliente de la société d’Eric Piolle , ce que nous cherchons à vérifier avec nos faibles moyens puisqu’Eric Piolle se refuse à toute transparence sur ces questions » 

LA TOLÉRANCE ÉTONNANTE à L'ÉGARD D'UN FAUSSAIRE

La présentation médiatique de tous ces faits accablants démontre une tolérance étonnante à l'égard d'un tel faussaire. Imaginons un autre Maire que Lui dans une situation pareille....

ALTERNATIBA, ANTICOR, ATTAC, ROOSEVELT 2012 SILENCIEUX

David Bodinier, Alternatiba, Roosevelt 2012, Attac, Anticor bien entendu... tout ça reste silencieux et regarde ailleurs. Leurs indignations sont sélectives est seulement à visées électorales. Ils se déconsidérent chaque jour qui passe.

LES AFFAIRES S'ACCUMULENT

Mais Eric Piolle est bien dans la nasse. Quelles que soient ses protections judiciaires , les affaires s'accumulent et ne peuvent pas être indéfiniment enterrées.

UN MARCHÉ AUX AMIS SANS APPEL D'OFFRES

Il est déjà jugé par les juges financiers de la Chambre Régionale des Comptes qui ont révélé qu'il avait accordé - contre l'avis écrit de son service des marchés- des marchés sans appel d'offres à l'association amie qui avait collé ses affiches pendant sa campagne de 2014.

TENTATIVE D'EFFACEMENT DES PREUVES

Qui ont révélé qu'une tentative d'effacement des preuves du forfait avait été effectuée dans les écritures ( le faux en écriture publique est passible des Assises et de 15 ans de prison) . Avec une justice qui fonctionne , avec ces faits, le responsable serait depuis longtemps en garde à vue ou en détention provisoire pour éviter d'autres destruction de preuves.

L'ACQUISITION DE LA BANQUE JUGÉE ILLÉGALE

Qui ont jugé " illégale " l'acquisition du siège du Crédit Agricole, un gouffre financier pour lequel le contribuable consacre encore 4 Millions d'€ en 2020 pour le mettre aux normes , tandis qu'Eric Piolle ferme la piscine Vaucanson qu'il ne peut plus entretenir et prive 2 500 enfants de natation! Eric Piolle a refusé au Conseil Municipal l'amendement d'Alain Carignon qui proposait que cette somme soit affectée à la piscine Vaucanson.

UN VÉRITABLE SUPPLICE CHINOIS

Sous les coups de boutoir , le dos au mur il a pris une initiative médiatique pour gagner encore du temps. Car les 60 jours qui restent avant le premier tour sont un véritable supplice chinois pour lui.

LE CLAN LE PLUS IMPOPULAIRE ET RESTREINT

Il ne sait pas quand le gong va tomber. Ses voeux à la grimace entouré du clan le plus impopulaire et le plus restreint qui soit ( M.Tavel, E.Martin, A.Back, M.Boileau) consacrant en même temps la promotion de Maud Tavel dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle ne symbolise pas l'ouverture (!) démontre mieux que tout son rétrécissement.

LE SOUFFLE DE L'INNOVATION et de L'AVENIR EST AILLEURS

Pendant ce temps Alain Carignon et le collectif de la société civile décoiffent encore par leurs propositions sociales en rupture avec les échecs passés et par des voeux qui ont marqué par le souffle de l'avenir et de l'innovation.

NOBLECOURT : LA CLASSE POLITIQUE SERRE LES RANGS

Olivier Noblecourt (PS repenti, délégué interministériel en suspens...) est venu au secours d'Eric Piolle. Le jugement de la Chambre des Comptes, l'ouverture d'une information judiciaire, la question du "Conseiller intéressé "... balayés. Il apporte " sa solidarité et sa confiance en Eric Piolle" . Et pour cause. La Chambre des comptes n'épargne pas non plus la gestion Destot dont il était l'un des Adjoints importants.Comme à son habitude la classe politique locale serre les rangs afin d'éviter toute irruption extérieure dans sa gestion.

L'ÉLECTEUR DE GAUCHE NE VEUT PLUS ÊTRE BERNER

On sait les conséquences: le grenoblois est le plus imposé de France, Grenoble la ville la plus endettée. Ils voudraient simplement que ça continue à nos frais. Pour Noblecourt c'est assez simple comme le titre le DL de ce samedi matin , c'est " l'alternative à gauche". Comme dans les années 70 entre Marchais et Mitterrand. L'imagination n'a décidément pas pris le pouvoir. Mais il ne semble pas que l'électeur de gauche ait le désir de se laisser encore berner par aussi simpliste.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *