HLM: Maryvonne BOILEAU (Verts/Ades) RÉGALE, RUE IRVOY les HABITANTS TRINQUENT

“Pendant que Maryvonne Boileau régale 500 personnes au stade des Alpes, nous on trinque” nous écrit cette grenobloise qui nous adresse les images du laisser aller, du manque d’entretien des HLM que gère l’élue (Verts/Ades) du clan Avrillier/Comparat.
Maryvonne Boileau n’a pas seulement régalé des centaines de grenoblois aux frais des HLM elle a également financé une campagne de publicité qui comportait sa promotion personnelle en photo avec Eric Piolle!
Dans le cadre de” la sobriété”  prônée par le même Piolle.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/10/24/les-hlm-de-maryvonne-boileau-vertsades-regalent-500-personnes-au-stade-des-alpes/

LA RÉSIDENCE EST DEVENUE UNE VÉRITABLE POUBELLE 

Au 20 rue Irvoy les logements sociaux sont gérés par  Grenoble-habitat. ” Il n’a fallu que 10 ans pour que cette résidence sans aucun entretien soit devenue une véritable poubelle le porche ouvert sur la rue est crasseux et n’a jamais eu le moindre nettoyage, les poubelles sont jetées devant le local délabré voire dans la rue ! Nous subissons une proximité très difficile ….et des impôts très élevés. Grenoble-habitat n’entretient pas les logements, en construit d’autres et bien sûr “Fête les 50 ans” nous explique cette grenobloise.

UN LAISSER ALLER et DES NÉGLIGENCES COUPABLES

C’est l’immeuble Saint Charles ” que nous avons, au nom de ” la mixité sociale “, le grand “plaisir” de partager avec Grenoble-habitat. Notre entrée est sur la rue Jean Veyrat au numéro 4 mais nous avons malheureusement beaucoup de locaux communs”.

Cette situation n’est pas isolée. Partout les plaintes remontent. on se souvient qu’au 14 rue Jacques Thibaud l’ascenseur défectueux n’était pas réparé bloquant des handicapés au 6 eme étage.

M.BOILEAU ( Verts/Ades) POURSUIT LA FUITE EN AVANT …

Maryvonne Boileau poursuit la fuite en avant. Elle construit partout des logements sociaux ( Libération, Esplanade…) au détriment de l’équilibre et de la qualité de la vie en en étant dans l’incapacité de gérer correctement l’actuel patrimoine immobilier de Grenoble Habitat.

…DANS LA CONTINUITÉ AVRILLIER/ KERMEN (Verts/Ades) 

Elle agit dans une grande continuité avec une politique qui fait tant de mal à Grenoble: il est vrai qu’elle était présidente de l’OPHLM,ses compères Raymond Avrillier (Verts/Ades) Adjoint au logement, Pierre Kermen (Verts/Ades) Adjoint à l’Urbanisme dans les municipalités Destot (PS) qui produisent les dégâts que les grenoblois constatent.

La lutte entre eux et le PS ne concernait bien que les places: ils mènent la même politique.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *