Quartier Gare/Jean Macé : LES CERISIERS du JAPON ABATTUS par E.PIOLLE

Les riverains en ont les larmes aux yeux. Deux semaines par an ces cerisiers du Japon produisaient un pur plaisir des yeux. Leur fleurissement était un enchantement dont profitaient les habitants de la rue Gueymard, de l’avenue Félix Viallet en bordure de la gare SNCF.

Ils ont été tous abattus à la tronçonneuse la semaine dernière, discrètement sans aucun affichage préalable ni aucune explication. Ils rejoignent au cimetière les 19 marronniers de la place Victor Hugo, les 65 platanes du cours de la Libération, les arbres abattus bd Gambetta, quai de France et tous ceux qui ne sont pas remplacés dans toutes nos places et avenues.

<<< /hecatombe-cours-de-liberation-histoire-paroles/

LA MINERALISATION TOTALE de la PLACE de la GARE

Dans le quartier Arago/Jean Macé la verdure et la nature sont peu présents : la municipalité Carignon a créé le square Genin et le square Coppié dans un site très urbanisé.

Place de la Gare en travaux le choix urbanistique est la minéralisation absolue puisqu’il n’y a aucun arbre de planté devant la gare ! Ce qui n’empêche pas la municipalité de ne parler que de « végétalisation » de la ville  et d’avoir promis la plantation de 5000 arbres !  Il est vrai qu’elle n’avait pas annoncé le nombre qu’elle allait abattre.

<<< /gare-de-grenoble-e-piolle-a-oublie-les-arbres/

POURQUOI CET ACHARNEMENT MALSAIN CONTRE LES ARBRES ?

Au Japon  le fleurissement des cerisiers est la période durant laquelle la population se retrouve  pour fêter cette beauté sous les cerisiers en fleurs ,avec des pique nique, du saké dans une ambiance familiale et conviviale qui dépasse la famille puisque des collègues de bureaux , des amis se retrouvent entre eux.

<<< /arbres-une-haine-des-municipalites-grenobloises/

On se pose la question de savoir ce qui motive cet acharnement malsain de la municipalité Piolle. Après la municipalité Destot (PS) qui avait fait déjà beaucoup de mal à la nature avec sa bétonisation intensive, cette haine des arbres heurte au plus profond la sensibilité des grenoblois jeunes et anciens, comme l’ont démontré nombre de témoignages.

<<< /isabelle-morini-bosc-piolle-pourquoi-taimes-pas-les-arbres/

LE DISCOURS SUR LA PLANETE EST UN ALIBI

Les élus Rouge/Verts grenoblois démontrent chaque jour que leurs discours sur la planète a seulement pour objet de leur permettre d’appliquer avec sectarisme leur idéologie au détriment des grenoblois . Elle n’est qu’un alibi . Le saccage des cerisiers du Quartier Gare Jean Macé qui écoeure les habitants est un triste témoignage de leur cynisme absolu .

<<< piolle-vegetaliser-ville/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *