GRENOBLE: COMMENT OBTENIR LE NETTOYAGE DES TAGS

Et la ville au bout d'un mois ?
Enfin effacé au bout d’un mois … parce que nous l’avons publié

Rue Bayard une habitante nous suggère une méthode pour faire effacer les tags.

Elle nous signale que les tags “CRS esclaves” qui étaient là depuis un mois dans l’indifférence municipale ont été effacés le lendemain de notre publication. Cela ne nous surprend pas.

>>> L’EXTRÊME GAUCHE CONTINUE DE CASSER GRENOBLE !

Comme la majorité des grenobloi(e)s elle est scandalisée de voir que la municipalité n’efface pas immédiatement les inscriptions haineuses envers les forces de l’ordre de la République. Elle a comme nous beaucoup de mal à ne pas y voir un signe de complicité des autorités municipales.

LA MÉTHODE QU’ELLE PROPOSE

Notre lectrice nous suggère d’ajouter le nom du maire à côté des tags anti police. Elle pense que dans les jours qui suivent les équipes de nettoyage municipales seront sur place.

Nous en avons vite été convaincus aussi en nous livrant virtuellement à l’exercice. Quelques exemples :

Nous suggérons la couleur verte mais le style est libre. Ce n’est pas Mme Corinne Bernard (Verts/Ades) – l’attachée au zéro culturel – qui va nous contredire, elle qui va prendre 25 000 euros dans la poche des grenoblois pour subventionner les tags qu’elle a hissés au rang d’art officiel municipal.

>>> UNE VALISE AVEC 25 000 € POUR TAGUER GRENOBLE

UNE MÉTHODE TRÈS GÉNÉRALISABLE

En nous livrant à l’exercice nous avons vite réalisé que la méthode est généralisable à tous les types d’inscriptions, pas seulement à celles qui insultent la police. Et également à toutes les dégradations qui depuis longtemps salissent Grenoble sans réactions de la municipalité. Exemples :

A Grenoble le changement nous avons un faible pour le lettrage Vert/Rouge comme sur la boîte aux lettres. Mais encore une fois, le style est libre.

Nous avons d’abord hésité à vous communiquer cette méthode qui nous a été suggérée. Mais puisqu’elle ne s’applique qu’à des dégradations déjà présentes et que le but est la propreté de Grenoble (pour quand ???), nous avons surmonté nos réticences.

>>> GRENOBLE: STOP LA PIOLLUTION !

stop la piollution

 

 

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *