GRENOBLE, UNE VILLE SALE POUR TOUS

union quartier mutualité préfecture
un extrait non exhaustif du rapport de l’UQ Mutualité-Préfecture

« Cannettes, papiers, déjections, tous les habitants du quartier sont très mécontents au sujet de la propreté ».

Ou encore « Propreté : peu d’améliorations par rapport à l’an dernier ! ».

Ces phrases sont tirées du rapport de l’Union de Quartier Mutualité-Préfecture dont l’AG s’est tenue le 31 Mars, 10 jours après la pantalonnade du CCI au conseil municipal.

GRENOBLE VILLE D’ÉCOLOS OU D’ALCOOLOS ?

Les photos de cet article parlent d’elles mêmes, toutes ont été prises le même jour, un jour comme les autres quartier Mutualité-Préfecture, le 11 Avril 2016.

On se souvient du slogan des Verts/Rouges pour l’élection municipale : Grenoble, une ville pour tous. Deux ans après on a le résultat : une ville dégueulasse pour tous.
De la place Championnet (quartier Championnet) au square de la Mutualité (quartier Mutualité-Préfecture) sans parler de la place Grenette et du jardin de ville (quartier Centre Ville), Grenoble est partout jonchée de bouteilles et de déjections.

GRENOBLE VILLE D’ACCUEIL DE TOUS LES PROBLÈMES

Grenoble est submergée par les problèmes. Avoir 5 quartiers en dessous du seuil de pauvreté n’était pas suffisant pour les Verts/Rouges. Il faut qu’ils en ajoutent. Il faut qu’ils en importent, de France et d’ailleurs. Résultat les zadistes viennent faire à Grenoble ce qui est interdit à Nantes, Rennes, Bordeaux. Résultat quartier Mutualité-Préfecture la prostitution remonte la rue Joseph Chanrion jusqu’à la rue Hébert.

Résultat la ville n’a jamais été aussi sale et même régulièrement insalubre en de nombreux lieux. Les squares, les jardins, les places sont notamment devenus des squats et des poubelles.

>>> ALLER VOIR on contrôle les zadistes … à Nantes

LES CCI, CONSEILS CITOYENS INDÉPENDANTS

Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, et pour ne rien voir de ce qui dérange son auguste vision E. Piolle a mis en place sa méthode : les CCI.
L’inauguration de cette tromperie s’est faite sur le dos du quartier Mutualité-Préfecture. Au dernier conseil municipal, le CCI « C » (comme au temps des soviets …) était représenté par un supporter notoire de E. Piolle.

>>> ALLER VOIR con-citoyen de Piolland: comment avoir le label

UNION DE QUARTIER OU CCI DE PIOLLE ?

Et qu’a dit le CCI “C” au conseil municipal ? Que l’alcoolisme sur la voie publique c’est partout ? Qu’il y a de la prostitution dans le quartier ? Non, il a préféré adresser un sujet bien plus brûlant pour les grenoblois : la transformation de l’Orangerie en lieu conforme à l’idéologie municipale. Avec un propos aussi gênant de la part d’un de ses soutiens on comprend que E. Piolle l’ait accueilli par ces mots « C’est une très bonne nouvelle pour notre démocratie locale de vous voir ici. »

>>> ALLER VOIR Piolle : son citoyen indépendant est vert, membre de son comité de soutien !

Les hasards de l’agenda ont fait que l’Union de Quartier s’est tenue dix jours après cette pantalonnade. Il y a été question des vrais problèmes du quartier, dont ceux mentionnés dans cet article. Alors, Union de Quartier ou CCI de Piolle ? Les faits parlent d’eux mêmes.

stop la piollution

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *