ON CONTRÔLE LES ZADISTES MAIS … À NANTES

"Et hop" dit le policier en vidant la canette de bière d'un zadiste au centre ville de Nantes où le commerce va très bien : 2% de croissance en 2015 et quasiment pas de locaux vacants alors que 600 ont baissé le rideau à Grenoble !

>>> ALLER VOIR Commerce : le centre ville en croissance ... à Nantes

TOUS LES JOURS LA MUNICIPALITÉ CONTRÔLE LES ZADISTES ... À NANTES

Voir la vidéo : dans le centre ville de Nantes, tous les jours les policiers patrouillent à pied et contrôlent au hasard les jeunes qui traînent dans le secteur. "Bonjour Monsieur, vous avez une pièce d'identité s'il vous plaît ?", suivi de "C'est à qui ce joint ?" ou de "Consommation d'alcool c'est interdit sur la voie publique". Et à Nantes la police est autorisée à joindre le geste à la parole : l'alcool est saisi et éliminé. À Grenoble, les policiers municipaux n'en peuvent plus : 13 ont quitté le service en 2015 et 5 depuis janvier. On les comprend, la municipalité Piolle/Martin ne leur fournit pas les directives qui leur permettraient de remplir leur mission. En l'absence d'une politique municipale de traitement systématique des problèmes, leurs interventions se limitent aux mêmes demandes sans cesse renouvelées des habitants et des commerçants qui n'en peuvent plus également.

<< les-policiers-grenoblois-inquiets-pour-leur-securite/

À Grenoble tous les jours on voit des zadistes avec leurs chiens, très décontractés alcool en main face à la police, sans qu'elle puisse rien dire et encore moins faire !

VOYEZ LA VIDÉO ET ÉCOUTEZ CE QUE DIT LA POLICE ... À NANTES

"On intervient tous les jours." "C'est effectivement abus de vente", parlant de l'alcool dont la vente est extrêmement encadrée à Nantes. "Et puis la sécurité, et puis ça crée des nuisances pour les commerçants qui sont en place. Ils en ont marre de voir des gens qui consomment de l'alcool, qui sont en état d'ébriété. En plus ça urine partout même dans la fontaine qui est en face, ça vend des stups, ça crie ...".
urinoir grenette
tous les jours la place Grenette est un urinoir zadiste
Non ce n'est pas place Grenette, c'est à Nantes. La différence c'est que la municipalité ne laisse pas faire. A Nantes la police municipale patrouille à pied et intervient systématiquement, même lorsqu'il ne s'agit que de 3 personnes comme on le voit sur la vidéo. Mais à Grenoble Destot/Safar (PS) ont laissé faire, suivis de Piolle/Martin (Verts/PG) qui ne répondent plus.

>>> ALLER VOIR Punks au centre ville : E Piolle ne répond plus

 .

LES ZADISTES NANTAIS VONT À ... GRENOBLE

Le problème zadiste, Nantes l'a bien connu dans le passé et même massivement ! Mais à Nantes comme dans toute ville normale l'attractivité, la propreté et la sécurité du centre ville sont des priorités pour la municipalité. Les résultats sont là : ville attractive, n°3 dans le classement de celles où les français voudraient vivre, +87 nouveaux commerces en 2015 (avec les emplois associés), une police municipale bien dans sa mission et avec les moyens de la réaliser. Les zadistes ne s'y sont pas trompés, leur mode de vie dépravé étant combattu à Nantes et à Rennes, certains débarquent à Grenoble. Curieusement ils ne vont pas squatter à Villeneuve ou à Mistral. Non, ils préfèrent prendre possession de l'hyper centre. Pourquoi se gêneraient ils puisque E. Piolle (Verts/PG) et E. Martin (PG) laissent faire ...

>>> ALLER VOIR ZAD Grenette: Que fait la mairie ?

marianne  

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *