BERRIAT: Les GRENOBLOIS OPPOSÉS à la MUNICIPALITÉ PIOLLE

béton Berriat Raspail 1

E.Piolle (Verts/PG) rame de plus en plus pour tromper les habitants et gagner du temps, c’est à dire à leur en faire perdre .Selon le DL ( 20/3/16) Augustin Cathignol a constaté « avec beaucoup de tristes­se, qu’au fil des années on en reste au diagnostic de la place ( St Bruno) . Sur la forme, je suis stupéfait de l’amateurisme de la mairie en termes de méthode […] On parle de pansements pour la place Saint­ Bruno […] On attend des solutions et des actions, pas des promesses pour la prochaine élection. »

LES FAUX SEMBLANTS NE MARCHENT PLUS

Plus de 200 habitants , les collectifs “Vivre à Berriat » et du 38 rue d’Alembert, tout le monde voulait poser les problèmes, dénoncer les décisions , mettre en cause la fausse co-construction lors de l’assemblée de l’Union de Quartier Berriat jeudi 17 mars.
Les faux-semblants ne marchent plus. La mise en place depuis novembre 2014 d’un groupe de travail sur l’aménagement de la place St Bruno est l’un des gros leurre. Toujours gagner du temps….: «On a eu l’im­pression globale qu’on pro­cédait par petites touches, qu’on bricolait. » a commenté Bruno de Lescure le Président de l’union de quartier.

ÉVITER de TRAITER de la DÉGRADATION, de l’INSÉCURITE, du TRAFIC de DROGUE…

Mais surtout cela permet d’éviter de traiter la dégradation actuelle, la paupérisation, l’insécurité, le trafic de drogue. Même s’il se trouvait ce jeudi la quelques aficionados de la municipalité pour trouver que ces questions ne se posaient pas avec acuité –attendons que l’un d’eux soit victime d’une balle perdue- l’immense majorité des habitants ne comprend pas ce laisser aller et ce laisser faire; Même l’élue du secteur Sonia Yassia a du reconnaître la « dégradation de la pla­ce »(!) . Et pourquoi la municipalité n’agit elle pas en actionnant tous les leviers dont celui de la répression jamais cité ? Pourquoi n’y a t il pas de résultat? « co­ construire prend du temps » explique t elle. Toujours la même chanson.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/03/09/4814/

JUSQU’A QUAND la MUNICIPALITÉ VA T ELLE PRENDRE les GRENOBLOIS pour des IMBÉCILES?

On se demande jusqu’à quand la municipalité Piolle voudra t elle prendre les grenoblois pour des imbéciles? Le trafic de drogue ? E.Piolle ne veut rien faire car les consommateurs sont les responsables.
Côté bétonisation du quartier pas de bonne nouvelles non plus. Rue Raspail le magouillage avec le cadastre dénoncé par les élus Verts/Ades quand la municipalité Destot /Safar (PS) s’y livrait est poursuivi par les mêmes élus Verts/Ades Vincent Fristot (Urbanisme) et Maryvonne Boileau (Grenoble Habitat) arrivés au pouvoir. Le discours n’était qu’électoral.La municipalité Piolle veut absolument densifier et augmenter encore le nombre de logements sociaux. Idem pour Raymond Boutons.

E.PIOLLE a BOUT D’ARGUMENT et de SOUFFLE: ” on ne peut pas tout arrêter…”

Eric Piolle a de plus en plus de mal à défendre cette politique. Selon le DL, excédé il a fini par répondre: « On ne peut pas tout arrêter, sinon ça veut dire brûler un paquet de fric, et du fric on n’en a pas. » Un peu comme il avait répondu à bout d’argument aux commerçants « nous sommes là jusqu’en 2020 « .

https://grenoble-le-changement.fr/2016/03/16/5324/

Le quartier est en effet suffisamment apaisé, équilibré, rénové, propre, entretenu pour que la municipalité puisse injecter encore des populations en difficultés. Avec toujours cet argument pour donner mauvaise conscience: les faux 14 000 logements nécessaires et les logements sociaux. Comme si seuls les HLM devaient être comptabilisés comme sociaux et si le parc privé de Berriat n’abritait pas en nombre des cas sociaux.

LA MUNICIPALITE PIOLLE POURSUIT L’OEUVRE de la MUNICIPALITE DESTOT (PS)

Non seulement E.Piolle « n’arrête rien » mais il poursuit l’œuvre de la municipalité Destot/Safar , elle même dans la continuité de Dubedout (PS) avec Villeneuve et la démolition du bâti remarquable du côté pair de la rue Très Cloitres. Un saccage. Avec les 15 000 nouveaux habitants sur la presqu’ile, les 10 000 de Flaubert, les 2000 de l’estacade et un taux de HLM porté à 50 % Piolle accélère même!

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/21/betonisation-bienvenue-a-villeneuve-presquile/

Ils ne se chamaillent que par tweet interposé comme au dernier conseil municipal quand A.Back (extrême gauche) fait remarquer à MJ Salat (PS) qu’elle vote à la Métro dans l’exécutif PS/Verts/PC auquel elle appartient les mesures qu’elle critique au conseil municipal.  En effet ils sont d’accord sur tout. Sauf sur la répartition des postes.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/03/02/la-comedie-mj-salat-ps-et-m-boileau-vertsades-cache-lessentiel/

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *