Rue du Drac: Le QUARTIER BERRIAT S’OPPOSE à la MUNICIPALITÉ PIOLLE

les habitants ont déplacé les jardinières illégales posées par E.Piolle (Verts/PG) sans aucune consultation du quartier qui subit les reports de circulation
les habitants ont déplacé les jardinières illégales posées par E.Piolle (Verts/PG) sans aucune consultation du quartier qui subit les reports de circulation

Les Grenoblois n’hésitent plus à commettre des crimes de lèse-majesté. La municipalité Piolle (Verts/PG) a posé des jardinières rue du Drac quartier Berriat afin de transformer une partie de la rue en impasse. Les jardinières étant l’alibi lui permettant d’avancer masquée. Comme à son habitude. Qui pourrait s’opposer aux petites fleurs?

L’Union de Quartier présidée par Bruno de Lescure estime que la pérennisation de l’arrêté autorisant leur dépose dans la rue est «illégale« et a donc organisé un happening dans la rue (DL du 11/3/16).

Évidemment on constate en petit rue du Drac ce qu’il en est de la politique irresponsable de la municipalité partout en grand: un report de circulation de la rue du Drac vers les voies alentour, avec des pro­blèmes de croisements.
Ce que les riverains des quais, de la rue Casimir Brenier, ceux de A 480 avec l’absence d’élargissement – et demain les 15 000 véhicules/jour dont l’entrée sera refusée avenue Agutte Sembat- connaissent ou connaitront, les environs de la rue du Drac le subissent aussi.

<< bergesbrenier-piolle-vertspg-ne-repond-plus/

59 % DES DEPLACEMENTS en VEHICULES INDIVIDUELS dans l’AGGO

Les dogmatiques Rouge/Verts décident que dans les déplacements la voiture droit disparaître: selon la dernière étude ménages de la Métro (réalisée tous les 10 ans) les véhicules individuels représentent 59 % des déplacements dans l’agglomération. Le nombre de voiture par habitant a plutôt augmenté ces 10 dernières années passant à 0,53. Le dernier mandat de Destot a vu construire 6000 nouveaux logements avec à minima 2,3 habitants par logement. Calculez le nombre de voitures supplémentaires est assez aisé….

<< enquete-menagesdeplacements-de-lagglo-en-10-ans-des-voitures-plus-nombreuses-et-2200-places-supprimees-a-grenoble/

17 000 NOUVEAUX HABITANTS à l’ESPLANADE et sur la PRESQU’ILE SANS VOITURES!

En hiver la pollution automobile représente 20 % de la pollution totale, l’industrie 20 % et le chauffage au bois… 60%. On est donc vraiment dans la plus totale confusion du fait de l’idéologie dominante.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/01/pollution-la-carte-qui-accable-e-piolle-et-c-ferrari/

Parallélement la municipalité Piolle continue à bétonner : 15 000 nouveaux habitants sur la presqu’ile, 2000 à l’esplanade sans parkings.  Donc sans voiture. La réalité doit plier sous le joug du dogme qui devrait aller au bout: ces nouveaux habitants devraient se voir interdits  de posséder une voiture.

<< betonisation-bienvenue-a-villeneuve-presquile/

LES NUISANCES DÉPLACÉES pour le CONFORT de QUELQUES UNS

Ce que vit en petit le quartier Berriat ressemble à ce que vivent les habitants: de petits ilots satisfaits par un confort urbain au détriment de leurs voisins qui subissent les nuisances.
La rue du Drac a besoin d’une sécurisation absolue à la sortie de l’établissement scolaire . Celle –ci passe par des mesures sérieuses et concertées ( n’évoquons pas une éventuelle co-construction!) avec l’ensemble du quartier et non pas les seuls bénéficiaires. La fin de ce que l’Union de Quartier appelle « une mé­thode autoritaire et unilaté­rale ».

JEUDI 17 MARS ASSEMBLEE des HABITANTS: PAS CERTAIN QUE les DERIVES SOIENT DENONCEES

Pas certain compte tenu de l’intimidation que fait régner la municipalité Piolle pas sa fausse bonne conscience portée en bandoulière les problèmes posés par sa politique soient posés franchement ce soir jeudi 17 mars à l’assemblée de quartier qui se tient 43 rue d’Alembert à 20 h.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/03/09/4814/

Pourtant la dégradation du quartier, sa paupérisation, l’insécurité, le tripatouillage du cadastre rue Raspail, les coupes sombres au centre social Chorier-Berriat, la bétonisation de l’ilot Raymond Boutons, les promesses trahies sur les écoles… mériteraient une conduite de Grenoble à la municipalité Rouge/Verts.  Si elle était de droite elle ne pourrait même pas tenir sa réunion…

<< chorier-berriat-e-piolle-vertspg-ferme-le-dernier-lieu-de-mixite-sociale/

<< ghettoisation-de-st-bruno-et-si-cetait-la-faute-de-la-droite/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *