C.FERRARI SON PRÉSIDENT (PS) DÉCOUVRE CE QUE FAIT LA MÉTRO

JOURNALISME d'OPINION : Hugo VERIT (Gre News) FAIT LA LEÇON
DES DIZAINES de FAMILLES FUIENT LE CENTRE VILLE

(1)

« Tous les maires vous le di­ront : travailler avec la Mé­tro, c’est une vraie galère, ça traîne toujours, on ne sait jamais à qui s’adresser et on n’est au courant de rien ! » écrit le Dauphiné (21/9/17)  à propos d’un chantier de voirie à St Egrève.

Le journaliste accompagnait pourtant … Christophe Ferrari le Président (PS) et Ludovic Bustos (PS) officiellement Vice-Président à la voirie, en fait exécutant des décisions de la municipalité Piolle (Verts/PG) .

Au sujet de ce chantier le nouveau Maire de St Egréve D.Boisset pestait car « c’était un peu l’arlésienne, on a beaucoup attendu».

C.FERRARI (PS) : « MOI-MÊME IL M’ARRIVE de DÉCOUVRIR… » 

De son côté, l’homme qui relève au moins un défi par semaine, Christophe Ferrari qui est tout de même Président de la Métro depuis 3 ans après en avoir été Vice Président aux Finances pendant 6 ans,  soit 9 ans au sommet de la collectivité a avoué à St Egrève :  « Moi­- même, il m’arrive de découvrir, dans ma com­mune [Le Pont­ de­ Claix, NDLR], le début d’un chantier' ». 

Ce rôle de benêt de service qu’il veut se donner  à travers cette réflexion ne sied pas à sa fonction et à son rôle. Ce n’est pas ce qu’attendent tous ceux qui savent que l’agglo a besoin d’un cap et d’un chef.

Y.OLLIVIER VICE PRÉSIDENT (PS) AFFIRME ÊTRE OBLIGÉ de SUBIR 

Mais on s’explique un peu mieux pourquoi un autre Vice Président, Yannick Ollivier (PS), Maire de St Martin le Vinoux a été contraint de s’incliner face à la bureaucratie et au dogmatisme qui lui impose la construction d’un pont à circulation alternée. Il n’a pas pu faire déplacer la ligne de 40 cm permettant la double circulation et une piste cyclable de 3 mètres. C’est dire qui dirige la Métro.

C.FERRARI VA CRÉER DE NOUVELLES COMMISSIONS et SÉMINAIRES

D’ailleurs au lieu de jouer son rôle de Président, incapable de prendre des décisions Christophe Ferrari  a tiré comme conséquence qu’il fallait créer, mais pas trop vite, une commission : « d’ici fin 2017, on va organiser des séminaires avec les mai­res, les adjoints aux travaux, les directions des 4 secteurs de la Métro, pour voir comment améliorer les choses » annonce t il.

Pendant ce temps  les citoyens galérent  en particulier avec le 5 eme et le 7 eme bouchons national qu’ils ont l’honneur d’avoir sur leur territoire sur la Rocade Sud et au Rondeau. Les reports de circulation induits par la fermeture de Grenoble n’arrangeant pas la circulation ni la pollution.

Et si Christophe Ferrari décidait d’une nouvelle commission?

( 1) il faut lire écouter  » la voix  » du bon sens afin de prendre la bonne voie …

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *