LA RUE THIERS a ÉTÉ ASSASSINÉE

GARE : APRÉS L'INAUGURATION, les TRAVAUX CONTINUENT
RUE BROCHERIE: les RATS SONT de RETOUR...

 

L’une des rues les plus riches et les plus diversifiées en commerces, la rue Thiers a été assassinée en quelques années sous les coups de boutoir répétés des municipalités Destot (PS) et Piolle (Verts/PG).

Les interminables travaux de la ligne E du Tram qui ont duré 4 ans (!) ont paralysé Grenoble et produit des dégâts bien au-delà des rues concernées. Rue Thiers la municipalité Destot/Safar a eu la délicatesse pendant cette période d’ajouter d’autres interminables travaux de canalisations, installant sans ménagement des engins sur la voie, paralysant des places de stationnement, faisant de toute approche un exploit et de toute déambulation une promenade dans le bruit et la poussière.

http://www.republicains38.fr/grenoble-commerces-rue-thiers-chiffre-daffaires-en-baisse-de-50/

UNE PAUPÉRISATION SANS PRÉCÉDENT 

Le résultat est une paupérisation sans précédent, un passage d’un certain niveau de richesse à une pauvreté qui s’affiche sans vergogne. C’est un bon exemple concret du nivellement par le bas, des conséquences de la décroissance  assumée par la municipalité Piolle : emplois perdus, valeur des biens effondrée  et recettes fiscales qui s’envolent.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/03/31/commerce-grenoblois/

L'Hôtel d'Angleterre et ses emplois seront ils menacés par la fermeture d'Agate Sembat? Une indemnisation est elle organisée pendant les travaux ?

L’Hôtel d’Angleterre et ses emplois seront ils menacés par la fermeture d’Agate Sembat? Une indemnisation est elle organisée pendant les travaux ?

LA ROYALE, la LIBRAIRIE PAILLET, L’Hôtel d’ANGLETERRE MENACÉ ? 

Le dernier exemple est triste : la célèbre « Royale » qui a régné sur des générations d’amateurs à mis la clef sous la porte. Comme la librairie Paillet avenue Jean Perrot. Comme l’hôtel d’Angleterre et ses emplois sont menacés place Victor Hugo par la fermeture de Grenoble.

Les élus successifs portent une lourde responsabilité : Jérôme Safar, Jacques Chiron (planqué au Sénat)  les Adjoints (PS) qui avec Michel Destot ont promené leur indifférence pendant des années n’organisant ni les accès, ni les indemnisations.

http://www.republicains38.fr/smtc-et-commerces-le-scandale-de-lindemnisation/

Y.MONGABURU, J.WIART, E.PIOLLE : NIET à TOUTE INDEMNISATION

Aujourd’hui Yann Mongaburu et Jacques Wiart (Verts/Ades) qui, avec Eric Piolle accompagnent la mort de dizaines d’emplois, menacent de mettre au tapis des établissements prestigieux en refusant de mettre en place un système d’indemnisation ou de tenir compte de leurs besoins.

Alain Carignon a exprimé « son écoeurement » face à tant d’irresponsabilité et proposé pour l’avenir des mesures pour redynamiser et revaloriser Grenoble.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/01/09/commerces-quand-sarretera-la-chute/

A QUAND UNE CLASS ACTION? 

A quand une Class Action à la grenobloise contre ces élus de la part de tous ceux qui sont spoliés par ces actions publiques ? La loi le permet. Pourquoi ne pas l’utiliser?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *