GRENOBLE: LE CENTRE VILLE EXASPÉRÉ ÉCRIT À PIOLLE

BERRIAT: Les GRENOBLOIS OPPOSÉS à la MUNICIPALITÉ PIOLLE
Le 5 ème et le 7 ème BOUCHONS de FRANCE SONT GRENOBLOIS
pétition grenette 3

alcoolisation et aboiements quotidiens (pétition grenette, page témoignages 2016)

“Qu’allez vous faire avant qu’au centre-ville ne se produise un inévitable dérapage provoqué par des marginaux alcoolisés (voire drogués pour certains d’entre eux), ou des passants, ou des riverains ?“ C’est la question posée dans la lettre que des citoyens des environs de la place Grenette ont envoyée à E. Piolle et E. Martin.

Blog APOLITIQUE pour un retour à la NORMALE DURABLE au CENTRE-VILLE de Grenoble: Lettre 2016 au Maire

L’EXASPÉRATION DURE DEPUIS 3 ANS

Le squat du centre ville par les zonards et les zadistes, c’est M. Destot (PS) dans sa dernière année qui avait commencé à laisser faire. Puis E. Piolle (Verts/PG) et E. Martin (PG) avaient mis le turbo de la descente aux enfers du quartier, jusqu’à ce qu’ils prennent en pleine figure l’exaspération transformée en énorme colère de 200 grenoblois.
affiche cciC’était il y a quasiment un an lors de l’assemblée de l’union de quartier centre ville qui avait inauguré une suite d’assemblées de haute voltige dans de nombreux autres quartiers de Grenoble.

>>> VOIR LA VIDÉO : IMAGES et SON !

Puis les commerçants leur avaient remis une pétition, pétition ensuite amplifiée sur internet sous le nom “Pétition Grenette” et signée par plus de 500 entreprises du centre ville. Dont tous les grands magasins, chose jamais vue jusqu’alors !

Puis la CCI, la Chambre des Métiers, et l’association Label Ville avaient lancé les affichages “à quand une ville sûre, propre et attractive” ?

L’EXASPÉRATION EST TOUJOURS LÀ

De mémoire de grenoblois, on a jamais vu une telle somme de mécontentements. Avec tout ça les problèmes auraient du être pris à bras le corps et les choses s’arrêter là. Mais non, voici ce qu’ont récemment écrit à E. Piolle et E. Martin les citoyens de “Pétition Grenette” : “La situation n’étant redevenue normale que pendant le dernier trimestre 2015 et en exceptant le jardin de ville où les problèmes n’ont jamais vraiment cessé, nous maintenons le texte de notre pétition et les demandes qui y sont formulées.”

Et les images sont à l’appui, impossible pour E. Piolle et E. Martin d’éviter les faits.

NOUS DEMANDONS L’APPLICATION DE LA LOI

Des demandes citoyennes dont on se demande pourquoi à Grenoble il faut les faire tellement elles vont de soi ! Lisez plutôt : “Nous demandons que la consommation d’alcool dans l’espace public cesse durablement d’être un fléau constant au centre-ville et que la drogue y soit fermement combattue. Nous demandons aussi l’application du respect de la loi afin que la salubrité et la sécurité soient rétablies pour tous. Rien de plus, mais rien de moins.”

>>> ALLER VOIR ZAD Grenette: Que fait la mairie ?

À NANTES ON APPLIQUE LA LOI

À Nantes l’alcool est interdit au centre ville, et la police municipale effectue un contrôle permanent en patrouille à pied, conformément aux instructions de la mairie.

>>> ALLER VOIR on contrôle les zadistes … à Nantes

Parce qu’à Nantes comme dans toute ville normale l’attractivité, la propreté et la sécurité du centre ville sont des priorités pour la municipalité.  Les résultats sont là : ville attractive, n°3 dans le classement de celles où les français voudraient vivre, +87 nouveaux commerces en 2015 (avec les emplois associés), 2% de croissance du commerce en 2015 et quasiment pas de locaux vacants alors que 600 ont baissé le rideau à Grenoble !

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *