ZAD GRENETTE : QUE FAIT LA MAIRIE ?

Les zadistes, leurs consommations et leurs chiens place Grenette.

Les zadistes, leurs consommations et leurs chiens place Grenette.

La place Grenette est redevenue une ZAD, une Zone Alcool Défonce. La municipalité laissant faire, à la bière fortement alcoolisée se sont ajoutés les mélanges puissamment dopés aux alcools musclés.

Un scénario connu et qui était totalement prévisible, car déjà vu à l’identique l’année dernière. La place, que pendant 2 ans (!!!) la municipalité avait laissée aux mains des zonards et des zadistes, était alors notoirement devenue le lieu de l’alcoolisation pour tous à Grenoble. Puis c’est la drogue et les dealers qui avaient débarqué, jusqu’en plein jour.

>>> IL FAUT RÉGLER LE PROBLEME DE LA PLACE GRENETTE (DL, 16 MAI 2015)

C’est exactement le même processus qui a repris. Au cœur même du Grenoble historique, touristique et commercial ! Au centre même de la vie sociale grenobloise !

À LA FONTAINE ON ‘NIKE LA FRANCE’

Place Grenette la philosophie des zonards et des zadistes c’est ‘Nike la France’ en se défonçant à la bière et à l’alcool à la fontaine, et en pissant tout ça au coin de la place quelques mètres plus loin.

DES ZONARDS DISENT À UN MUSICIEN DE PARTIR

La vie sociale au centre ville, les zonards et les zadistes en ont pris possession. C’est à eux que la place Grenette appartient, jusqu’à dire récemment à un musicien de partir. Les passants lui donnaient la pièce, une concurrence insupportable car ils ne récoltaient plus d’argent. De l’argent immédiatement utilisé pour l’approvisionnement en alcool rue Montorge. Et pour certains probablement aussi en autres substances.

aboiements

tous les jours au centre ville

Pour les zonards, les musiciens ne doivent pas jouer place Grenette.

On ne doit entendre qu’eux et pour ça aucun problème, les passants, les commerçants et les habitants sont servis :

tous les jours des cris et des bruits de bouteilles,

tous les jours des invectives et des propos avinés,

tous les jours des chiens qui aboient pendant des heures.

Et le lendemain ça recommence.

>>> Ecouter les chiens des zadistes au centre ville apaisé de E. Piolle (Verts/PG)

COMMERÇANTS ET HABITANTS DOIVENT ILS PARTIR POUR NANTES ?

Le mode de vie dépravé des zadistes étant combattu par la municipalité de Nantes, certains débarquent à Grenoble.

>>> ALLER VOIR on contrôle les zadistes … à Nantes

Faut il donc que les commerçants et les habitants quittent Grenoble pour Nantes ? À Nantes comme dans toute ville normale l’attractivité, la propreté et la sécurité du centre ville sont des priorités pour la municipalité. Les résultats sont là : ville attractive, n°3 dans le classement de celles où les français voudraient vivre, +87 nouveaux commerces en 2015 (avec les emplois associés), 2% de croissance du commerce en 2015 et quasiment pas de locaux vacants alors que 600 ont baissé le rideau à Grenoble !

>>> ALLER VOIR Commerce : le centre ville en croissance … à Nantes

marianne

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *