TER: ” CARIGNON et DESCOURS LE FAISAIENT TRÉS BIEN”

"J’ai vécu sous Carignon et Descours, qui n’étaient pas mon choix, et qui le faisaient très bien ! " explique Jean-Yves Gueraud , Vice Président de l'ADTC ( Association pour le Développement des Transports en communs) dans le "Dauphiné ( 30/8/17). En effet Grenoble est en panne en matière de développement des TER. Les grandes avancées quantitatives et qualitatives des années 90 lorsqu'Alain Carignon était Maire et son Adjoint Charles Descours Président du SMTC sont derrière nous. Les élus créaient les nouvelles gares ( Echirolles, Gières...) et lançaient le réseau du RER Grenoblois. 20 ANS D'IMMOBILISME SE PAIE TRÉS CHER  20 ans après l'immobilisme se paie très cher. L'absence de ligne à GrandeVitesse entre Saint Exupéry et Grenoble contraint les TGV à emprunter la vieille ligne Grenoble/Lyon. Par leur présence ils asphyxient la voie qui ne peut pas accueillir des TER rapides et fréquents reliant facilement  toutes les villes ( Voiron,Bourgoin, La Tour du Pin...) à l'agglomération grenobloise. Du fait de son encombrement il faut même effectuer un entretien ( insuffisant) la nuit. Vers Chambéry rien n'a été fait non plus de décisif. Quant au Sud on le sait après 14 ans de gestion de la Région par la gauche et les Verts la ligne Grenoble/Gap est menacée! Il aurait fallu investir 50 M€ ce qui n'était pas grand chose en 10 ans pour deux Régions ( Rhône-Apes et Provence côte d'azur alors dirigées par la gauche) . Mais JJ Queyranne (PS) Président de Région , sa vice Présidente (PS) aux Transports, Eliane Giraud et le co-président du deuxième groupe de la majorité, Eric Piolle (Verts) regardaient ailleurs. Bref vivement demain!

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *