MISTRAL : L’AMBIANCE

Après la tombola des dealers, les cadeaux aux acheteurs de barrettes de cannabis, l'ambiance à Mistral ne change pas.

Les délinquants logés par Eric Piolle Président d'Actis et pas délogés par Eric Piolle Maire de Grenoble poursuivent leur "oeuvre".

Il s'agit toujours de marquer son territoire afin de bien faire comprendre qui commande. La police demeurera tout le temps impuissante tant que les trafiquants seront abrités dans les appartements HLM. Ils n'ont rien à y faire, disposant des moyens de se loger dans le privé !

Par leur présence ils gangrènent un quartier, donnent l'exemple de l'argent facile aux enfants et imposent l'omerta à toute la population sous peine de représailles.

C'est cette "ambiance" que l'immobilisme coupable de la municipalité prolonge. Elle pense y trouver son bénéfice électoral.