11 JUILLET, 17H30, 26°: L’AUTOROUTE à VÉLOS…

… de l’avenue Agutte Sembat n’est pas encombrée par la circulation. Prise par un grenoblois qui nous l’adresse, hier,  mardi 11 juillet à 17 h30 par une température idéale  – 26 °- pas de pluie,  cette image de l’avenue symbolise la fermeture de Grenoble et ses conséquences. Sur les 15 000 véhicules qui pénétraient, 10 000 étaient des habitants, des consommateurs, des salariés , de professions libérales , des commerçants.

Ils sont interdits de la ville et côté nord à l’esplanade la municipalité va supprimer les 800 places de stationnement qui permettaient de se garer avant d’entrer en ville en tram ou à pieds!

Des rues désertes et des rues embouteillées. Voilà le résultat des dogmes appliqués à la réalité.

Si la pratique du vélo doit être encouragée, si on peut espérer et souhaiter que celle-ci soit multipliée par 3 pour atteindre 10 % de part modale des déplacements dans l’agglo, ce qui serait formidable, restera… 90 % des déplacements qui s’effectueront autrement.

Il faudrait donc savoir raison garder et ne pas créer des “autoroutes” là ou de confortables pistes cyclables bien protégées suffiraient.

12 juillet 2017

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *