VICTOR HUGO : ET E.PIOLLE CRÉA LE DÉSERT …

Samedi 17 juin à 18 H30 nous certifie ce Grenoblois. Photo prise place Victor Hugo au coeur du coeur de la ville, là ou la totalité des marronniers anciens ont été abattus. On réussi à dénombrer... deux grenoblois présents sur l'image ! La fermeture de la ville à des conséquences dramatiques sur la fréquentation et le type de fréquentation. Il est évident que la clientèle à fort revenu abandonne une ville sans possibilité d'accès voiture. Par contre une autre forme de "clientèle" prend possession de l'espace public qu'elle privatise sans se gêner. LA THÉORIE DU GRAND REMPLACEMENT  En conséquence le développement des bars et des terrasses en d'autres endroits ne permet plus aux familles de vivre, à ceux qui travaillent (les salariés existent encore) de dormir, aux professions libérales comme aux artisans d'exercer leur profession. C'est la théorie du grand remplacement que met en oeuvre la municipalité Piolle dans la grande tradition de la culture révolutionnaire dont elle est l'héritière consciente pour le clan au pouvoir grenoblois et inconsciente pour certains de ses membres, "compagnons de route" d'une expérience dont ils ignorent la finalité. UNE APPLICATION SOFT, SANS MORT APPARENT des GRANDES PURGES C'est une application locale mais évidemment  très soft, sans morts apparents ni sang dans les rues,des grandes purges Staliniennes, de la révolution culturelle de Mao ou de "l'homme nouveau" du Kampuchéa Démocratique au Cambodge.  Il s'agit de faire le bonheur des gens malgré eux grâce à une avant garde éclairée. LA PREUVE QU'IL MARCHE SUR L'EAU ? IL CRÉE LE DÉSERT Dans tous ses propos Eric Piolle explique qu'Il fait entrer Grenoble dans le XXI eme siècle. Grenoble a commencé le siècle dans la nuit pendant 14 ans avant que son phare ne l' éclaire. La preuve qu'il marche sur l'eau ? Il a déjà créé le désert place Victor Hugo.
18 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *