22 ADJOINTS AU MAIRE PAYÉS SANS FONCTION

« Les arrêtés de délégations des Adjoints seront publiés aujourd’hui » a répondu le vendredi 3 juillet Eric Piolle à Cherif Boutafa devant tout le Conseil Municipal d'installation du Maire. 

"Pour le moment aucun élu ne s'est vu attribué de délégation. Ce sera chose faite lors du conseil municipal du 24 juillet" répond par e-mail le mercredi 8 juillet Alan Confesson, Adjoint au Maire (Verts/FI) à une Union de Quartier qui s'inquiète de l'absence de réponse.

Vidéo : Eric Piolle annonçant au Conseil Municipal : "les arrêtés d'attributions sont pris aujourd'hui, affichés comme tous les arrêtés du Maire....

"OUI VOUS PRATIQUEZ L'OPACITÉ"

"Votre distribution de postes d'Adjoints sans attributions, alors que tous les maires donnent les attributions en présentant les candidats, expliquent ce que chacun va faire parce que c'est la clarté qui est due au Conseil Municipal, oui vous pratiquez l'opacité" lui avait également lancé Alain Carignon dans ce Conseil Municipal qui a intronisé le Grand Menteur comme Maire. 

E.PIOLLE A ENCORE MENTI EFFRONTEMENT 

En annonçant le 3 juillet des "arrêtés de délégation publiés aujourd'hui" Eric Piolle mentait effrontément au Conseil Municipal, droit dans les yeux de la caméra comme un vulgaire Cahuzac. Ce n'est pas la première fois, loin de là.

LES LUTTES INTERNES PARALYSENT LA MAJORITÉ ROUGE/VERTS

Ainsi la désignation de l'armée Mexicaine de... 22 Adjoints au Maire n'a pas suffit a régler les luttes internes. La majorité municipale se réunit depuis des semaines à l'hôtel de ville en présence du clan Avrillier (Vincent Comparat) et ne parvient pas à se mettre d'accord.

ABSENT à la CONFÉRENCE des PRÉSIDENTS QU'IL A CONVOQUÉ

D'autant qu'Eric Piolle perdu dans ses ambitions présidentielles est absent. Il n'a même pas présidé la conférence des présidents de groupes convoquée vendredi 10 juillet. Réélu, il a désormais mieux à faire que de s'occuper de Grenoble.

IL UTILISE UNE BRÉCHE POUR PORTER LE NOMBRE d'ADJOINTS à 22

Malgré le fait qu'Eric Piolle ait porté le nombre d'Adjoints maximum de 17 à 22 ! En utilisant la brèche qui permet d'ajouter dans les grandes villes 10% supplémentaires d’Adjoints liés à la charge de quartiers. Soit 17 adjoints + 5,9 = 22,9 adjoints. Il n'a pas pu atteindre les 23 !

LE RECORD DU NOMBRE D'ÉLUS DANS L'ÉXÉCUTIF 

Alors il a triché en supprimant tous les Conseillers Municipaux de base dans la majorité. Il n'en existe plus aucun à Grenoble. Les 23 élus de la majorité municipale ont tous été promus Conseillers Municipaux délégués ! Donc rémunérés comme tels. La majorité Rouge/Verts bat tous les records historiques du nombre d'élus dans l'exécutif: 46 sur 46 !

Dans le cadre de la baisse annoncée de l'argent public consacré aux mandats d'élus...

"LAISSER LE TEMPS AUX ÉLUS DE PRENDRE LE POULS !"

Eric Piolle atteint un stade de mensonge difficile à égaler. Son incohérence est totale. En même temps qu'il annonçait que les attributions des Adjoints seraient signées le soir même du 3 juillet il voulait laisser "le temps aux élus de prendre le pouls des quartiers" (!) citant l'exemple Américain ou les nouveaux élus ne prennent pas leurs fonctions immédiatement et ou le "spoil system"est roi. A entendre ses références on comprend bien sa "culture". 

E.PIOLLE SE PREND POUR TRUMP 

Sauf qu'on n'est pas aux USA et que la plupart des élus de sa majorité sont censés connaitre la ville et les quartiers et en capacité d'informer les nouveaux qui ne sauraient rien - eux- de Grenoble ? Mais de quelle planète viennent-ils? `

IL FAIT PERDRE UN ÉTÉ à GRENOBLE ....

En sacrifiant le mois de juillet -sachant que le mois d'août n'est pas le plus productif- Eric Piolle fait perdre un été à Grenoble. Mais un été vital. 

Après la crise sanitaire les besoins sociaux, éducatifs et d'emplois sont considérables et urgents. L'été aurait du être mis à profit pour l'action. 

... POUR SE CONSACRER à SA LUTTE CONTRE Y.JADOT 

Eric Piolle a préféré se noyer dans son blablabla habituel, proférer ses mensonges établis afin de se concentrer sur sa bataille contre Yannick Jadot. Ce dernier peut s'attendre à toutes les bassesses. Tous nos pronostics se vérifient le lendemain de son élection et ce n'est pas beau à constater. 

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *