VÉLOS: Y.MONGABURU (Verts/Ades) VERROUILLE LA RÉUNION

La municipalité, elle aussi, ne sort que couverte. Elle avait négocié dur avec les Unions de Quartiers pour accepter un débat sur les autoroutes à vélos ( Chronovélos)  posant ses conditions. Les “révolutionnaires” aiment en effet bien malmener les autres mais ont-eux- l’épiderme très sensible. Il faut les traiter avec précaution. Elle a donc accepté un “débat” à la Maison du tourisme le 4 décembre dans lequel elle bénéficiait d’un large temps d’intervention pour expliquer en long en large et en travers que tout le monde avait déjà été consulté et en contraignant à des temps de parole de 2 mn aux intervenants de la salle afin de limiter le risque. Eric Piolle s’était fait porter pâle afin de limiter les risques.

Y.MONGABURU (Verts/Ades) A DISTRIBUÉ LES MESSAGES

Comme si ça ne suffisait pas, pour finir de massacrer le débat voulu par les Unions de Quartiers, Y.Mongaburu (Verts/Ades) a aussi verrouillé la salle, visiblement distribué les messages au préalable et même organisé le passage de micro entre personnes qui se connaissaient bien. Les bonnes vieilles méthodes de l’ultra gauche n’ont pas changé.

LES AUTOROUTES A VÉLOS NE SUPPRIMENT PAS LES TRAVERSÉES…

Ainsi un “intervenant” ne risquait pas d’être démenti et s’est assuré d’un soutien de la claque organisée. “il faut penser aux enfants” a t il déclaré pour commencer ! Expliquant « Chronovélo permet de relier sereinement des pôles culturels  et sportifs.  C’est bien pour que nos enfants puissent circuler seuls à vélo, sans que nous ayons besoin  de  faire  les  parents taxis. »

Se gardant bien de constater que le plein centre ville n’est pas la campagne et que les autoroutes à vélos ne suppriment pas la traversée des rues et des boulevards !

LES LYCÉENS VIENNENT à PIED OU EN TRANSPORTS EN COMMUNS

Un autre  a dit « qu’amener  Chronovélo  devant  les  lycées, c’est  inciter  les  lycéens  à  utiliser les vélos ». Sauf que les lycéens de Champollion n’en ont pas besoin car ils viennent presque tous à pied. Sauf qu’il y a déjà une piste sur le cours Lafontaine. Sauf qu’il y a les bus et le tramway, Chronovélo c’est pour les remplacer ?
Mais peu importe il s’agissait de parler avec des mots qui font plaisir.

LE RÉEL S’EST TOUT DE MÊME INTRODUIT DANS LA RÉUNION

Comme toujours le réel s’est tout de même introduit à plusieurs reprises comme avec l’intervention de cet artisan du Vercors qui a expliqué que ce qu’on lui imposait pour venir travailler à Grenoble, nos Rouge/Verts ne se l’imposaient pas pour venir faire du ski de fond le week end: ils ne venaient pas en vélo… Ou encore quand un grand éclat de rire a accueilli cette phrase « L’immense majorité des cyclistes respecte le Code de la route... ».

Une habitan­te du cours Berriat s’est dite « terrorisée à l’idée d’avoir une horde [de cyclistes, NDLR] en bas de chez moi qu’il va falloir que je traver­se ».

Hier avenue Agutte Sembat les travaux sont interrompus pour retirer les bordures car le sol s’affaisse , le sous sol n’étant pas consolidé du fait de l’eau.

LE “VÉLO QUI MARCHE” A BIEN RÉSUMÉ LES INCOHÉRENCES

Le collectif le “vélo qui marche” a bien résumé les incohérences et les problèmes posés par le plan Piolle qui ne donne pas les résultats escomptés malgré les statistiques tordues de Y.Mongaburu. Celui-ci découpe les chiffres afin de trouver des niches qui correspondent à ses résultats escomptés!  Pourtant c’est très clair: le vélo représente 4 % des déplacements dans l’agglo alors que l’objectif était de 10 % en 2020…

 

IL FAUT RETIRER LES BORDURES QUI VIENNENT D’ÊTRE CONSTRUITES av Agutte SEMBAT

Un commerçant a comptabilisé 4 vélos dans l’aprés midi de mercredi avenue Agutte Sembat ou les travaux se poursuivent. Il faut même retirer les bordures qui viennent d’être implantées car le sol s’effondre, le chantier n’ayant pas tenu compte de l’eau souterraine. Personne ne sait la durée supplémentaire que cela implique, ni le coût additionnel.

Toujours ces sacrés faits qui résistent aux dogmes.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *