Eric PIOLLE LACHÉ AUSSI PAR LES VERTS : ÇA SENT LE SAPIN…

Je réfute le mot de gauche car plus personne ne sait ce qu’il veut dire. Au mieux, ce mot évoque des souvenirs. Reconstruire une alliance rose/rouge/verte n’a plus aucun sens. Il faut faire radicalement autrement. Faire autre chose autour de l’écologie peut redonner espoir. Mais mettre ensemble tous les partis de gauche n’a aucun sens. Additionner les restes de la gauche du XXe siècle ne sert à rien”répond vertement à l’Obs’ David Cormand le secrétaire National des Verts auquel la journaliste Cécile Amar demande ce qu’il pense de l’idée d’Eric Piolle, Maire de Grenoble de construire” une maison commune de la gauche”.

LES VERTS RÉCUSENT L’ALLIANCE AVEC B.HAMON 

David Cormand  récuse l’alliance avec Benoit Hamon pour les Européennes en ces termes : “Depuis des mois, ils mettent davantage leur énergie à  rebricoler la social-démocratie en construisant un parti européen avec Varoufakis. Nous, nous voulons ouvrir une autre voie. “Pour le Député Européen Verts Yannick Jadot, ex candidat à la présidentielle “Hamon ça ne peut pas être la ligne des écologistes” (JDD du 26/3/18).

E.PIOLLE ABANDONNÉ par JL MÉLENCHON et les INSOUMIS 

Visiblement abandonné par JL Mélenchon qu’il a trahi aux élections législatives en présentant contre les Insoumis  2 candidats (battus) dans les circonscriptions  de Grenoble, Eric Piolle a cherché refuge dans le groupuscule “Génération” le parti de Benoit Hamon qui a obtenu 6% aux présidentielles et est crédité de 3% aux Européennes. A contre temps et à contre sens.

SEULS LES ÉLUS DÉPENDANTS d’E.PIOLLE ÉTAIENT PRÉSENTS

Ce week end à Grenoble le congrès fondateur à fait plouf. Imaginé comme un temps fort de la com’ d’Eric Piolle il est passé inaperçu du public et totalement boycotté par les partenaires potentiels. Seuls les élus dépendants d’Eric Piolle, à savoir Christophe Ferrari (PS repenti) Président de la Métro par Sa Grâce et Guillaume Gontard sénateur (app PCF) qui ne peut être élu qu’avec les voix de Grenoble étaient présents. Ça fait pas beaucoup.

E.PIOLLE A CHANGÉ DE CASAQUE AU GRÉ DU VENT 

Sa godille politique portée par Sa Suffisance lui aura été fatale. Non content de donner des leçons de comportement aux grenoblois, de se présenter en modèle (pour les déplacements, l’indemnité etc… ) le Maire de Grenoble change de casaque au gré du vent. Entre Hulot et Hamon ce n’est pas tout à fait la même politique ! Le premier soutient l’actuel Premier Ministre Grec qui avale le chapeau des comptes publics, le second Yánis Varoufákis son ex Ministre des Finances qui veut rassembler l’extrême gauche contre cette politique.

Elisa MARTIN et les INSOUMIS FIDÈLES à JL MÉLENCHON 

Eric Piolle a donné le tournis à sa majorité. Immaturité ? absence de conviction ? ivres se du pouvoir ? Qui sait.  On imagine qu’Elisa Martin (PG) sera fidèle à ses engagements et suivra la France Insoumise. On voit mal comment ce mouvement pourrait être absent de l’échéance municipale ni comment il pourrait être derrière un élu qui a combattu JL Mélenchon et ses candidats à un moment clef et s’allie maintenant avec l’un de ses concurrents.

LES VERTS NE VEULENT PLUS SE SACRIFIER POUR B.HAMON 

Les Verts de leur côté désirent porter une ligne politique claire leur permettant de défendre leurs positions qui s’accommodent mal des combinaisons d’Eric Piolle. Leur sacrifice derrière Hamon aux présidentielles ne leur a pas été très bénéfique.

Plus Eric Piolle approche de la fin de son mandat, plus il est seul. Ça s’effiloche et même chez Hamon on imagine bien qu’une Soukaïna Larabi portée aux nues aux législatives, lâchée aux sénatoriales conserve un souvenir douloureux de ses méthodes. 

LE GRAND TIMONIER  GROUPUSCULE DANS LE GROUPUSCULE 

En résumé le Grand Timonier est réduit aux acquêts : il peut additionner à ses côtés le clan Avrillier/Comparat des élus Verts/Ades dont il est la seule chance pour eux de conduire leurs coups tordus et de gouverner Grenoble ; Une moitié du groupuscule de Benoit Hamon ; Tandis qu’une partie des Verts devraient être en phase avec la stratégie nationale et abandonner le navire. Les partisans de JL Mélenchon, les Insoumis, devraient courir sous leurs propres couleurs. Les faux “réseaux citoyens”ayant été percés à jour ils ne servent plus à rien.

A ce stade de déconfiture même Christophe Ferrari et Guillaume Gontard devraient finir pas réfléchir à leur avenir !

LA MAJORITÉ d’Eric PIOLLE A FONDU COMME NEIGE AU SOLEIL 

Entre 2014 et 2020 la “majorité” d’ Eric Piolle aura fondu comme neige au soleil. Politiquement sa coalition ne tient plus debout. Les grenoblois bernés par le mensonge du “Grenoble pour tous” ne s’y laisseront pas prendre deux fois. Son dogmatisme et le résultat de ses actions lui ferment toutes les portes d’un rebond.

Avant l’été, en termes de communication, ce week end devait laisser la dernière image d’un Maire sur le tremplin des forces de gauche en mouvement. Il n’aura été qu’un plongeoir supplémentaire.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *