G.GONTARD, LE SÉNATEUR VERTS/PCF aux VIEILLES MÉTHODES

Pourquoi le Sénateur Verts de l’Isère Guillaume Gontard triche t il avec son appartenance? Il figure dans le groupe communiste au Sénat et a été élu dans le département à la tête d’une liste Rouge/Verts : le PCF, le groupuscule de Benoit Hamon et les Verts.Sa liste était bien qualifiée de liste de ” la gauche de la gauche “par François Vignal sur Public Sénat  

LE GROS des SUFFRAGES: LES VILLES PCF et les ÉLUS GRENOBLOIS de PIOLLE 

Le gros des suffrages a été apporté par les villes communistes et Grenoble.  Il se fait appeler “divers gauche” ! Pourquoi se cacher comme un politicien rusé?  Une liste dont la deuxième était une conseillère PCF de Pont de Claix, Simone Torres, et comprenait des candidats de l’appareil des Verts,  telles Myriam Laïdouni-Denis Conseillère Régionale et Maryvonne Boileau du clan Avrillier/Comparat . 

UN RÉGLEMENT de COMPTE avec G.ROUSTAN (Verts) 

D’autant que la désignation de Guillaume Gontard résulte d’une règlement de compte au sein des Verts. Gaël Roustan pourtant responsable des élections dans le parti avait promu Soukaïna Larabi (PS/Verts) et et annoncé sa candidature au Sénat le 30 juillet dans le « Dauphiné ». Il avait la prétention de continuer à vivre.

LA COLÉRE du GRAND TIMONIER et de SON CLAN 

On imagine la colère du clan qui avait éliminé G.Roustan de la direction du cabinet d’Eric Piolle lui faisant porter le chapeau des échecs du Grand Timonier. ça ne s’est pourtant pas amélioré pour le Maire depuis son départ…

Exit Soukaïna Larabi qui a été pressée comme un citron aux législatives mais, battue par le candidat de Mélenchon -suprême injure pour Eric Piolle en pleine bataille contre lui – a été éliminée.

S.LARABI: ADIEU LES FEMMES et la DIVERSITÉ

Et quand il s’agit des règlements de compte la candidature des femmes ou de la diversité a autant d’importance que les 120 engagements municipaux.En Isère seule la droite a promu une femme en la personne de Frédérique Puissat.

Guillaume Gontard a pris la place de S.Larabi sans état d’âme. Il est primo-dépendant de cette frange des Verts et du PCF auquel il colle, répétant son catéchisme et participant à ses coups politiques.  Mieux vaudrait pratiquer une politique de vérité plutôt que cette triche permanente qui finit mal comme le démontrent les pratiques douteuses de la municipalité grenobloise.

28 février 2018

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *