APRÈS les VIGNETTES, le RETOUR des DISQUES de STATIONNEMENT!

Les disques de stationnement sont obligatoires à Grenoble sur les places de livraison depuis le 1 er janvier 2017. Après les vignettes qui fleurent bon les années 50, le disque revient aux années 60 …

“PLAN D’ACTION pour une LOGISTIQUE DURABLE” (!)

L’objectif toujours louable est d’améliorer le taux de rotation des véhicules. Bien entendu cette nouvelle mesure coercitive est habillée des grands mots Piollesques: “Plan d’action pour une logistique urbaine durable” (!) .

TRAVAIL de NUIT POUR ÉCHAPPER AUX EMBOUTEILLAGES

Quand on sait que des entreprises de logistiques ont décidé  de faire travailler leurs salariés la nuit pour pouvoir circuler et traverser l’agglomération asphyxiée par les retards sur les contournements et par les mesures prises par la municipalité Piolle. Le “développement durable” a bon dos.

L’EMPILAGE des MESURES INQUIÈTE et COMPLEXIFIE

Côté disque de stationnement la mesure a été prise en accord avec les organisations professionnelles dont on comprend les préoccupations. Mais c’est l’empilage des mesures qui inquiète et complexifie l’usage de la ville à un point tel que tout le monde cherche à éviter d’y venir.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/06/vignettes-auto-la-confusion-saggrave/

UN PETIT LIVRE ROUGE pour PÉNÉTRER DANS GRENOBLE…

Pour pénétrer dans Grenoble entre les vignettes de différentes catégories, les zones 30 partout, les 400 véhicules interdits en permanence, les rues qui vont fermer, les annonces répétées de restriction de la circulation, il faudra bientôt se munir d’un petit livre rouge.

https://grenoble-le-changement.fr/20https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/05/pollution-autos-la-municipalite-piolle-fait-marche-arriere/

… ET SAVOIR COMMENT SE COMPORTER

Il contiendra toutes les recommandations à suivre expressément, comment se comporter et même en cas de pic de pollution combien de minutes aérer son appartement et combien de fois par jour, à quelles heures sortir de chez soi (!) (Lucile Lheureux Adjointe Verts/PG). L’apprendre est déjà un tel pensum qu’il fait fuir tout le monde sauf Yann Mongaburu (Verts/Ades) et quelques autres qui  vivent de la création de ces réglementations. Elles leur procurent une jouissance évidente puisqu’elles prouvent leur propre utilité.

ENCORE UNE NOUVELLE CONTRAVENTION de 35 €

Bien entendu toutes ces mesures se terminent banalement. Tout le monde n’a pas la chance d’être actionnaire à Singapour : à partir de février stationner à Grenoble sans son disque sur une place de livraison, même pour un livreur, coûtera 35 €.

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

LE MÊME PRIX QUE POUR L’ABSENCE de VIGNETTE

Le même prix que pour l’absence de vignette y compris pour une voiture qui a le droit de rouler pendant un pic de pollution. Mais les deux amendes sont cumulables…

La ville de Piolle devient Kafkaïenne. Au détriment des ses habitants et de son attractivité, donc de l’emploi.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/03/31/commerce-grenoblois/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *