CAMPUS: les AGRESSIONS SE MULTIPLIENT après L’ARRIVÉE des MIGRANTS

Ou sont Eric Piolle (Verts/PG), Christophe Ferrari (PS) Renzo Sulli et David Queiros ( PCF) qui manifestaient vendredi pour accueillir les migrants sous la protection de 140 policiers!  Ou sont ils pour se pencher sur les conséquences concrètes en espérant qu’elles ne soient jamais dramatiques comme elles l’ont été avec les Roms installés par la municipalité Piolle qui ont littéralement massacré 6 étudiants .

https://grenoble-le-changement.fr/2016/06/13/les-agresseurs-des-6-etudiants-loges-gratuitement-par-e-piolle/

 APPEL A LA VIGILANCE de la FACULTÉ de DROIT : “AGRESSIONS COMMISES SUR LE CAMPUS”

L’intranet de la faculté de droit de Grenoble située à 50 mètres de la tour Arpej dans laquelle ont été logés 80  migrants de Calais des hommes seuls, célibataires alerte les étudiants sur les agressions qui se produisent .

Dans un post intitulé ” appel à la vigilance” diffusé par les service de scolarité il est indiqué sous la rubrique “IMPORTANT”:

” Des agressions sont commises sur le campus, notamment à proximité de la faculté. J’attire votre attention sur la vigilance à avoir à l’extérieur des bâtiments ( y compris à l’intérieur) quant à vos effets personnels ( portables, sacs) ” 

C.CHAPPET ( LR) et A.SOL (UNI) AVAIENT ALERTÉ le PRÉFET

Clément Chappet  des Jeunes Républicains notamment avait écrit au Préfet pour attirer son attention sur les conséquences de cette installation. Il précisait que  ces hommes venaient d’Erythrée et d’Afghanistan. Ajoutant : « le Sous préfet a expliqué qu’un renforcement de la sécurité est prévu non pas pour garantir la sécurité des étudiants ou des riverains mais celle des migrants contre « les intrusions extérieures » ou contre les « attaques fascistes » selon un étudiant.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/10/17/migrants-de-calais-sur-le-campus-de-grenoble-les-etudiants-inquiets/

Leur questionnement demeuré sans réponse est d’actualité avec la diffusion de cette alerte en interne à la faculté de droit.

GRENOBLE: DEJA 63 % DE DÉLINQUANCE SUPPLÉMENTAIRE PAR RAPPORT aux VILLES COMPARABLES

Il ne s’agit pas de jeter l’opprobre sur toute une population mais plutôt sur les irresponsables qui font semblant d’ignorer les répercussions de leur posture politique. Car  il est évident que des concentrations de ce type posent des problèmes majeurs d’insécurité. Comme l’a souligné Clément Chappet le logement étudiant est déjà problématique. L’insécurité endémique qui frappe Grenoble – + 63 % de délinquance par rapport à la moyenne des villes de sa catégorie et ce avant l’arrivée de ces migrants- devrait inciter à la responsabilité et à la prudence.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/01/20/agglo-apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

L’UNIVERSITÉ PERD DES ÉTUDIANTS CHAQUE ANNÉE du FAIT de L’INSÉCURITÉ

L’université de Grenoble perd des étudiants chaque année depuis quelques rentrées universitaires et elle est donc classée au même niveau que Marseille sur ce critère. L’insécurité en est la cause. Dans ce contexte choisir d’accueillir des populations supplémentaires en difficultés elles-même , lesquelles malgré les aides et l’accompagnement social et bénévole, peuvent être sujettes à des comportements non maitrisés , est une source de danger pour les étudiants.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/09/11/classement-letudiant-linsecurite-fait-perdre-des-etudiants-a-grenoble/

L’ACCUEIL des MIGRANTS dans les FAMILLES PERMET UNE PRISE EN CHARGE ADAPTÉE

Le “Dauphiné Libéré ” de dimanche a diffusé un reportage sur les trop rares familles qui accueillent des migrants  par solidarité. Ce sont souvent des femmes avec des enfants qui sont accueillis et la dissémination sur le territoire permet une prise en charge adaptée .Il s’agit là  de partage concret qui est un devoir humain et individuel de compassion. Au niveau de l’Etat et des collectivités locales le devoir est autre: assurer la cohésion nationale.

AVEC LA GAUCHE et les VERTS/ADES GRENOBLOIS  LA POPULATION SUBIT

A l’opposé de ces actions généreuses la gauche et les Verts Grenoblois tiennent le  discours selon lequel la collectivité ( c’est à dire l’impôt) peut accueillir, intégrer n’importe qui d’où qu’il vienne sans que le peuple définisse les conditions qu’il souhaite.. Les conséquences étant supportées par la population en l’occurence ici les étudiants. Pour ces élus quiconque désire venir s’installer sur notre territoire en important sa culture et ses moeurs mais en bénéficiant de notre généreux système social et de santé en a le droit. Le droit sans les devoirs. Il s’agit de nier la Nation et de la remplacer par un agrégat avec tous les risques du multiculturalisme .

http://www.republicains38.fr/grenoble-les-elus-de-gauche-et-vertsades-recusent-les-frontieres/

E.PIOLLE (Verts/PG) C.FERRARI, (PS) R.SULLI ( PCF) : LA PIRE DES ESCROQUERIES MORALE

Vendredi Eric Piolle, Christophe Ferrari, Renzo Sulli et David Queiros et les autres pensaient montrer leurs beaux profils généreux, partageux , ouverts en défilant derrière la banderole ” il n’y a pas d’étrangers” . Comme s’il n’y avait pas de Nation, plus de sentiment d’appartenance ni destin commun. Ces élus montrent en  réalité le visage hideux de l’égoïsme, d’un  narcissisme exacerbé et de la pire des escroqueries morale: étaler un altruisme inexistant  aux frais et aux dépends des autres.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

8 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *