COURS BERRIAT: La MUNICIPALITÉ TUE les DERNIERS COMMERÇANTS

Cours  Berriat Cédric El Sawi commerçant avait précisé dans le DL il y a un mois que » les clients se disent gênés par le squat sur le trottoir, qui em­pêche en plus les services de nettoyage de passer." Pensez-vous que la municipalité Piolle se soit penchée sur la situation? http://www.republicains38.fr/commerce-grenoblois-de-nouvelles-pertes-demplois/ «ENCORE 3 MOIS DE CIRCULATION PERTURBÉE" Sa seule réaction?  Depuis le 13 juin jusque fin août la circulation du cours Berriat sera  à sens unique avec des chantiers partout. Il s'agit de travaux d'assainissement. Les commerçants doivent s'estimer privilégiés. Contrairement à ce qui s'est passé rue Thiers dans les années passées, rue Blanc-Fontaine récemment, bref toujours et partout et qui produit se résultat mirobolant sur la situation des commerces Grenoblois, cours Berriat les commerçants ont été "informés". " NOUS ALLONS PERDRE 40 % de NOTRE CHIFFRE D'AFFAIRES"
Au restaurant Le Phénicien, M. et Mme Had­dad expliquent ainsi : " Si c’est comme l’année dernière, nous allons perdre 40 % de chiffre d’af­faires, si ce n’est pas plus ! Car les gens ne peuvent pas se garer et en plus, ça nous gâche la vue ! » Les restaura­teurs se plaignent également du bruit, « bien pire » que l’année dernière puisque pour la pause méridienne, les ouvriers reprennent à 13 h 30 au lieu de 14 heures. En plein pendant le service, donc." " L"IMPRESSION D'ÊTRE EN PRISON" Toujours cette attention de la municipalité à la réalité qui touche et réchauffe le coeur. Un peu plus loin, un com­merçant qui souhaite rester anonyme parle d’une « im­pression d’être en prison » à cause des grilles, mais se plaint surtout des vélos qui, du coup, passent sur le trot­toir. « J’ai même vu des voi­tures passer à contresens sur la route et des motos rouler sur le trottoir ! C’est très dan­gereux ! » " S'ILS VEULENT NOUS VOIR FERMER QU'ILS LE DISENT" "S’ils veulent nous voir fer­mer, qu’ils nous le disent !" lance  la gérante de “Déco espace femme élégante”. Il est même question, entre certains com­merçants, de faire une péti­tion pour demander des in­demnités afin de compenser le manque à gagner. « Mais il faut un minimum de 50 % de pertes pour pouvoir déposer un dossier. » Certains clients disent eux aussi être gênés par ces tra­vaux puisqu’il « faut prévoir une heure de plus pour pou­voir se garer plus loin. » << eiffagea-raymond-a-berriat-quartier-veut-vert-ecole/ POURQUOI NE PAS RÉOUVRIR L'ACCÉS à DENFERT-ROCHEREAU RÉALISÉ par la MUNICIPALITÉ CARIGNON? En effet ce n'est pas pour autant que la municipalité Piolle déciderait de réouvrir l'accès au parking Denfert-Rochereau depuis le cours Berriat réalisé par la municipalité Carignon et qu'elle a fermé. Trop simple de soutenir l'activité économique. Bien entendu les commerçants ne voient pas un seul élu. Ils ont à faire à une entité informe, anonyme, sans visage qui s'appelle "La Métro" derrière laquelle Eric Piolle (Verts/PG) se planque. Pourtant il l'a dirige avec Christophe Ferrari (PS) . Les Vice Présidents importants appartiennent tous aux Verts/Ades.  Mais cours Berriat personne ne répond.   UNE LISTE IMPRESSIONNANTE DE DÉGÂTS QUARTIER BERRIAT Cumulé avec le projet de bétonisation de l'ilot A.Raymond , l'absence de concertation rue du Drac, le passage en force rue Raspail, les restrictions budgétaires au centre Chorier-Berriat, les retards dans les écoles, l'insécurité endémique du quartier, la multiplication des squats qui fait fuir la classe moyenne, ce nouveau coup contre l'équilibre du cours Berriat sera peut être mortel. << grenoble-le-changement.fr/2016/04/21/6349/(EIFFAGE/RAYMOND à BERRIAT: L’ÉTRANGE CONTINUITÉ DESTOT/PIOLLE) LA GANGRÈNE des COMMERCES de BLANCHIMENT Par cette absence totale de sens des responsabilités la municipalité Piolle favorise la gangrène des faux commerces de blanchiment d'argent qui progresse de façon visible et inquiétante à Grenoble en général et dans ce quartier en particulier. Une évolution grenobloise très grave, qui porte de grands dangers. A constater ce qui se passe la municipalité se contente d'un rendement électoral à court terme...
 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *