EIFFAGE/RAYMOND à BERRIAT: L’ÉTRANGE CONTINUITÉ DESTOT/PIOLLE

La société A.Raymond  propriétaire du tènement au cœur de Berriat semble bénéficier d’une forte complaisance de la part des municipalités successives. De Destot (PS) à Piolle ( Verts/PG) on lui laisse conduire une juteuse opération immobilière de 300 logements avec des normes de stationnement très abaissées , une absence criante de parc et d’équipements publics.

<< /eiffagea-raymond-a-berriat-quartier-veut-vert-ecole/

Après Bouchayer-Viallet, les constructions massives autour de l’ex-Valisére, la ville aurait du exercer son droit de préemption afin que ce vaste espace permette de compenser l’absence criante d’espaces verts et d’écoles. Anthoard déborde, Nicolas Chorier refuse des élèves. Depuis la municipalité Carignon et les parcs Valérien Perrin et De Marliave , ses successeurs n’ont fait que bétonner le quartier.

LE RÊVE de TOUT PROMOTEUR EN PLEIN BERRIAT

Au contraire on permet à un industriel associé au groupe Eiffage de réaliser une opération qui est le rêve de tout promoteur. Et ce au détriment de l’intérêt public de la ville.

Qui donc jouait un rôle au Tribunal de commerce en 1995 alors que Michel Destot, Stéphane Siebert associés dans la même société avec Geneviève Fioraso directrice commerciale accédaient à la Mairie, les élus Verts/Ades (V.Fristot, R.Avrillier, M.Boileau…) arrivant aux affaires avec eux?

UNE SOCIÉTE EN FAILLITE RACHETÉE par une FILIALE BELGE de la LYONNAISE des EAUX

C’est à cette date qu’il a été décidé de ne pas donner suite au rapport d’expertise judiciaire accablant concernant la gestion Destot PDG de la société: financements publics sans prestations, avances d’EDF à la société non remboursées alors que le Député/PDG était aussi membre de la commission de l’énergie de l’Assemblée Nationale, perte nette comptable de 78 MF pour un 59 MF de chiffre d’affaires en 1996.  Ce qui fait dire à G.Fioraso dans son CV qu’elle à l’expérience d’une start up!
Si le rapport d’expertise judiciaire avait été transmis à l’autorité judiciaire on imagine les suites que celle-ci aurait du lui donner .

<< /destot-fioraso-pourquoi-le-rapport-publie-par-atlantico-est-une-bombe/

R.AVRILLIER/FRISTOT (Verts/Ades) ÉTAIENT DEJA AUX AFFAIRES

Au contraire la société en faillite a été rachetée par une filiale Belge de la Lyonnaise des Eaux! Pendant ce temps R.Avrillier et les Adjoints Verts/Ades de Destot couvraient l’opération en ferraillant contre Carignon et ses liens avec… la Lyonnaise des Eaux.

Dans le dossier Eiffage/A.Raymond quartier Berriat c’est M.Destot qui a pris la décision favorable permettant cette opération immobilière.

LA MUNICIPALITÉ ROUGE/VERTS en PLEINE SOLIDARITÉ avec SES PRÉDÉCESSEURS

La municipalité Rouge/Verts de Piolle, avec les mêmes élus Verts/Ades, poursuit l’opération en pleine solidarité avec ses prédécesseurs. Résistant à toutes les demandes des habitants.

A chaque étape se révèle un peu plus l’imposture des faux «détecteurs de failles» au pouvoir à Grenoble. Toujours au détriment des Grenoblois, de toute transparence , de la moindre éthique et d’une once de morale.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *