ÉCONOMIES: POUR Alain CARIGNON la MAIRIE DEVRAIT MONTRER L’EXEMPLE

Si le diagnostic partagé est bien que Grenoble est ruinée par 21 ans de co-gestion PS/Verts/PC de Grenoble alors il faut prendre des mesures qui préparent l’avenir estime Alain Carignon.

Dès hier il a rappelé ses propositions novatrices qui permettent de sortir de la spirale austérité/récession dans laquelle Grenoble s’enfonce. Il regrette que “la municipalité Piolle poursuive un rabotage comptable sans cœur ni âme.”

https://grenoble-le-changement.fr/2015/10/31/a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

GRENOBLE EST LA DERNIÈRE de la CLASSE SUR LES 3 CRITÈRES CLEFS

Rappelant que “Sur les trois critères clefs ( impôts, fonctionnement, dette) elle est la dernière de la classe des villes de 100 à 200 000 habitants. Les seules années ou elle ne présente pas de compte de gestion déficitaire sont celles qui suivent une augmentation massive des impôts ( 2009/2014). Grenoble a besoin de réformes structurelles qui produisent des recettes, des baisses de dépenses de fonctionnement et de l’activité et non pas de réductions de services à la tête du client.”

ALPEXPO, l’ANCIEN MUSÉE, L’ORANGERIE, la TOUR PERRET DEVRAIENT ÊTRE des ATOUTS

Pour lui  «Alpexpo, l’ancien Musée, l’Orangerie, la Tour Perret… devraient être des atouts au lieu de boulets abandonnés.  Ils devraient être confiés à des opérateurs privés sur de longues durées. Des locaux municipaux doivent être mis sur le marché pour certains et les services implantés dans les quartiers afin de rééquilibrer un habitat ghettoïsé. L’acquisition pour 8 M€ du siège du Crédit Agricole pour retirer le CCAS de Villeneuve est exactement à l’opposé de ce qu’il faut faire.

PLUTÔT QUE LES BASES de PLEIN AIR MIEUX VAUT VENDRE L’HÔTEL DE VILLE

Parmi ses propositions il estime que plutôt que de vendre des bases de plein air des grenoblois ou de fermer des bibliothèques «le Maire devrait donner l’exemple, plutôt que de s’en prendre aux Grenoblois. Je propose que les services municipaux du bd Jean Pain et le Maire s’installent à Villeneuve afin de réduire la part du logement social et revaloriser la valeur des biens des grenoblois spoliés au sud de la ville”. Pour lui les mariages seraient transférés  à l’ancienne mairie au jardin de ville.

DÉGAGER DES RECETTES NOUVELLES, RÉDUIRE LE FONCTIONNEMENT

“L’hôtel de ville devrait être mis en vente afin de dégager des recettes, réduire le fonctionnement  pour se donner les moyens de continuer à avancer et réduire la dette. Sans ces réformes en profondeur et une gestion à l’opposé de celle conduite depuis 21 ans les grenoblois sont condamnés à la régression”.

<< /a-carignon-sur-fbi-la-municipalite-accumule-les-mesures-anti-attractivite/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *