« PIETONISATION »: E. PIOLLE SE MOQUE DES HANDICAPÉS

Tant pis pour les handicapés. Tant pis pour les jeunes enfants. Tant pis pour les personnes âgées.E. Piolle supprime à tout va les feux de traversée des piétons. Il appelle ça la piétonnisation, mot qu’il a coupablement vidé de son sens pour en faire un élément de langage politicien.

Les feux pour les piétons ont déjà été supprimés au croisement de la rue Clot Bey et du boulevard Edouard Rey. Pour E.Piolle, le trafic des bus est
sans danger pour les handicapés. Ils avaient pourtant manifesté avec succès place Victor Hugo contre leur suppression. En même temps qu’il
les remettait en service à cet endroit, forcé par la pression médiatique, il les enlevait en catimini au croisement suivant. Une vengeance ?

PLUS DE FEUX PIETONS SUR M.LYAUTEY 

La municipalité va tous les supprimer sur le boulevard Maréchal Lyautey, en même temps qu’elle va supprimer les places de stationnement et prolonger l’autoroute à vélos d’Agutte Sembat. On imagine bien les vélos s’arrêter sur l’autoroute à vélos pour laisser passer les piétons, chacun sait que ça se passe comme ça sur les trottoirs.

Pour J.WIART ( Verts/PG) ON RESSENTIRA LES  AMELIORATIONS EN 2030 

Là aussi, tant pis pour les handicapés, tant pis pour les jeunes enfants, tant pis pour les personnes âgées, tant pis pour les familles. Seule compte l’idéologie du camp du Bien, qui écrase tout sur son passage, tel un rouleau compresseur aveugle et sans âme.

Heureusement, Jacques Wiart élu (Verts/PG) estime qu’on ressentira les améliorations en 2050. On aimerait pouvoir en rire si ça n’était pas aussi grave pour la sécurité des grenoblois, à commencer par les plus faibles.

Jamais les piétons qui représentent pourtant une part modale des déplacements bien supérieure aux vélos n’auront autant été méprisés et ignorés. Se déplacer pour eux devient une épreuve. Encore un facteur de perte d’attractivité de la ville due à une politique absurde.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *