NOUVEAUX ARRIVANTS 2006/2014 : LES ÉTRANGERS PLUS NOMBREUX QUE LES FRANÇAIS

HARO SUR LE PROJET NEYRPIC de 24 000 M2 de SURFACE COMMERCIALE
DÉMOCRATIE LOCALE : les GRENOBLOIS DÉSERTENT les PARODIES

On peut positiver cette statistique relayée par le site des élus Verts/Ades qui tiennent le pouvoir à la mairie: « Il y a 2 243 Français de plus à Grenoble entre 2006 et 2014 et 2 429 étrangers de plus. »  Donc un peu plus d’étrangers que de Français  arrivent à Grenoble. La preuve que notre ville était déjà attractive sous la municipalité Destot/Safar et que ça continue?  Ou celle que nous sommes plus fraternels que les autres? Mais  si cette tendance lourde se poursuivait, a terme,  il y aurait moins de contributeurs que de personnes démunies à soutenir.

EN 2006 NOMBRE de MEMBRES de la MUNICIPALITÉ ÉTAIENT DÉJA AU POUVOIR 

En 2006 ces élus Verts/Ades ( R.Avrillier, M.Boileau, V.Fristot,M.Girod de l’Ain,C.Garnier , C.Kirkyacharian…)  étaient au pouvoir aux côtés de Michel Destot depuis 1995 et l’évolution engagée s’est poursuivie depuis. Gageons que les prochaines données de l’INSEE confirmeront cette tendance qui a du s’accélérer depuis 2014 avec les annonces de la municipalité Piolle: l’hébergement des étrangers en situation irrégulière est  » inconditionnel » à Grenoble.

P.LÉVY Président de l’UGA:  » PAS QUESTION QUE QUI CE SOIT SE TROUVE à L’INTÉRIEUR PENDANT LA FERMETURE » 

D’ailleurs encore une centaine de migrants se sont installés dans un amphithéâtre de l’université mardi . Patrick Lévy le Président de l’UGA qui a évidemment mis en avant « les valeurs de solidarité » a trouvé un local provisoire de 120 M2 pour les accueillir. Mais ces valeurs cesseront bientôt de recevoir une application concrète car  « le domaine universitaire doit fermer ses portes à Noël  et il n’est pas question  que qui que ce soit se trouve à l’intérieur de l’université pendant la fermeture ». ( DL du 6/12/17) 

Pourtant le local de 120 M2 est chauffé , inoccupé et dispose de sanitaires extérieurs qui ne sont pas en situation d’insalubrité. Au milieu de dizaines de milliers d’étudiants l’université ne peut pas devenir « acteur »  pour l’éducation de 100 migrants qui ont surtout besoin d’apprentissages divers?

CHAQUE ACTEUR SE PASSE LA MISÉRE du MONDE AVEC des TRÉMOLOS dans la VOIX 

Non. Patrick Lévy attend   « que les communes et la Métro se mobilisent (!) sur la question. Mon impression c’est que si chaque acteur se mobilisait, peut être on pourrait trouver une solution… » ( DL du 6/12/17) . Ces mêmes collectivités, elles,  en appellent à l’Etat. Chaque « acteur »  se passe  la misère humaine comme une vulgaire patate chaude avec des trémolos dans la voix afin que personne ne puisse être soupçonné de manquer au devoir de solidarité qui s’arrête à la porte des congés.

Par couardise ou faiblesse aucun ne veut assumer une éthique de base, celle de la responsabilité dont Julien Polat fait preuve à Voiron. S’y engager   impliquerait  seulement de perdre socialement dans un premier temps, ce qui est visiblement le plus grave pour ceux dont  l’égo et la représentation de soi priment sur l’exigence de  vérité.

GRENOBLE, Le CHANGEMENT POUR UNE VILLE COSMOPOLITE AUX VALEURS PARTAGÉES 

Qu’on nous entende bien. Notre collectif ne « stigmatise » pas les étrangers qui ne font peur à aucun d’entre nous. Nous rejetons de toute force le repli égoïste sur soi. Une ville cosmopolite aux valeurs partagées  qui récuse le multiculturalisme avec des strates étanches entre elles , une France qui n’a jamais été une Nation ethnique et ne le sera jamais figurent dans nos fondamentaux. Individuellement, chacun à sa  manière, en fonction de ses engagements , prend sa part de la solidarité indispensable. Mais il demeure vrai qu’à l’échelle d’une ville, comme d’une Nation, la collectivité doit déterminer le nombre de ceux qu’elle peut accueillir dignement. Tout le reste est mensonge et démagogie dont ceux auxquels on fait  croire  à l’Eldorado sont les premières victimes.

40 000 HABITANTS ÉTRANGERS OU IMMIGRÉS CONCENTRÉS des QUARTIERS 

En 2014 Grenoble comptait 15 399 étrangers et 23 927 immigrés soit prés de 40 000 habitants sur 160 000 mais concentrés dans des quartiers. En 2017 tout porte à croire – départ de la classe moyenne chassée de la ville, dégradation des quartiers- que ces chiffres sont encore plus importants.

C’est le moment qu’a choisi l’aile dure de la municipalité pour éditer un  » guide des droits des étrangers » de… 75 pages. Claude  Coutaz élu (Verts/Ades) et avocat spécialisé dans le droit des étrangers – ça tombe bien- le présentait ( DL du 21/11/17) à la presse en expliquant sans rire « qu’aujourd’hui il y a un concept selon lequel les étrangers n’ont que des devoirs envers la France » (!).

LE GUIDE DES DROITS des ÉTRANGERS NE COMPORTE AUCUN DEVOIR 

En effet le journaliste du DL,  Grégor Clauss un peu curieux probablement, demandait ce qu’il en était des devoirs. Le « guide  » n’y fait pas allusion. Bernard Macret Adjoint au Maire (Verts/Ades) répétant que  « très peu de gens connais­sent bien le droit des étran­gers ». Si avec toute cette lourde com’  , sachant qu’il s’annonce spécialiste de ce droit, le cabinet de Claude Coutaz ne reçoit pas de nouveaux clients, c’est à désespérer.

B.MACRET ( Verts/Ades):   » C’EST UN GESTE POLITIQUE » 

Evidemment selon l’habitude municipale , l’initiative est « citoyenne » (!) . Les demandeurs et acteurs sont avec la municipalité … le Conseil consultatif des citoyens grenoblois (CCREG), ( ne pas confondre avec les conseils citoyens  » indépendants » !) co-présidé par Louise-­Hortense Didam et  l’Observatoire des discriminations et des territoires culturels (ODTI) dirigé par Claude Jacquier ( Verts/Ades).

Comme l’a reconnu tout de même Bernard Macret ce guide est avant tout un «  geste politique« . Il est vrai qu’il «  est temps qu’on reconnaisse que l’étranger n’est pas celui qu’on a stigmatisé durant toutes ces années  » a ajouté  Louise­-Hortense Di­bam. Certains craignaient que le mot  « stigmatisé « ne soit pas prononcé.  On est rassuré.

LE DISCOURS VICTIMAIRE ENTRAVE LA RÉUSSITE SCOLAIRE 

Ils savent pourtant les uns et les autres comme l’ont expliqué les sociologues Gérald Bronner ( professeur d’université) et Etienne Gehin (agrégé) que « les différences de réussite scolaire entre des enfants d’immigrés d’Asie du sud est et des enfants d’autres populations d’origine immigrée s’explique essentiellement par la promotion d’un discours méritocratique plutôt que victimaire dans ces familles »  ( le Figaro du 7/10/17) . Ils ne risquent pas d’être invités à tenir une conférence à  l’hotel de ville comme Edgar Morin, le compagnon de route d’Edwy Plenel et de Tarik Ramadan.

LA VOLONTÉ MUNICIPALE EST DE RÉDUIRE LES ÉTRANGERS à LEUR ORIGINE 

Ainsi les milliers d’étrangers qui rejoignent Grenoble ne sauront pas un mot de leurs devoirs. Personne ne leur fera connaitre nos valeurs partagées, la laïcité, l’égalité homme femme, la scolarité obligatoire , nos règles en matière de déchets, de comportement  dans les logements collectifs.

La volonté municipale est de les réduire à leur origine d’étrangers et de les laisser dans cette case, dans l’incapacité de s’insérer dans une société dont personne ne leur apprend les codes. Gorgés par les 75 pages du guide de leurs droits, ils ignoreront que cette fraternité dont ils sont censés bénéficier  implique le respect du pays d’accueil , de ses moeurs, de son histoire et de sa manière de vivre la liberté.

DES « DROITS  » QUI NE PEUVENT ÊTRE SATISFAITS 

Cette irresponsabilité est d’autant plus grave que ces « droits  » ne peuvent plus être tous satisfaits: qu’il s’agisse du logement, de l’emploi des prestations sociales, la municipalité elle -même, la collectivité départementale pour les « mineurs » étrangers,  ne pouvant plus y faire face.  D’ou la multiplication des campements et de squats.

Il s’agit donc d’un double mensonge: des promesses intenables et par omission de la contre partie.

DANS LES QUARTIERS LA PROPORTION D’ÉTRANGERS S’ACCROIT AVEC LES MUNICIPALITÉS  PS/PC et VERTS/ADES 

Mais cela permet au « trémolo business  » de poursuivre sa route. Pas seulement « trémolo » puisqu’il y a bien aussi un business avec avocat, judiciarisation, bénéfice électoral dans les quartiers déséquilibrés .

Avec prés de 45 % d’étrangers et d’immigrés ( 22 et 23 %) à Très Cloitres Notre Dame, 64 % à Mistral ( 26 et 36 %) 51 % à Jouhaux ( 21 et 30%) 51 % à Paul Cocat/Teisseire ( 20 et 31 %) 62 % aux  Trembles ( 25  et 37 %) 63 % à l’Arlequin ( 28 et 35%)  32 % à Vigny-Musset ( 12 et 20% )   76 % au village Olympique sud ( 33 et 43 %)  69 % à village olympique nord ( 27 et 42 %) ( source site Verts/Ades de Laurence Comparat et Raymond Avrillier du 24/11/17) on mesure ce déséquilibre patent et les conséquences qu’il produit sur tant d’aspects.

N° quartier IRIS quartier IRIS Pop Etrangers en 2014 Pop Immigrés en 2014 Pop Etrangers en 2006 Pop Immigrés en 2006
102 Jean Macé 14,13% 16,59% 10,08% 13,37%
103 Europole 20,81% 27,09% 10,96% 13,79%
104 Diderot 9,31% 14,18% 6,86% 9,96%
105 Gare 9,97% 10,93% 12,36% 15,44%
106 Cours Berriat 11,09% 13,27% 9,11% 12,73%
107 Gabriel Péri 10,09% 15,21% 8,94% 12,82%
108 Berriat-Ampère 10,84% 12,99% 8,64% 12,07%
109 Saint-Bruno 6,58% 9,80% 6,94% 11,46%
110 Waldeck Rousseau 7,07% 10,83% 9,06% 16,45%
111 Lustucru 8,36% 12,42% 6,41% 9,67%
201 Esplanade 9,14% 11,15% 9,25% 12,28%
202 Saint-Laurent-Lavalette 14,82% 18,81% 14,04% 21,19%
203 Jean Jaurès 9,46% 11,77% 7,41% 8,80%
204 Créqui-Victor Hugo 6,68% 10,46% 9,17% 10,86%
205 Grenette 9,46% 11,28% 8,57% 11,18%
206 Saint-André 7,93% 9,39% 8,21% 11,92%
207 Notre Dame 22,11% 23,26% 21,19% 27,21%
208 Trois Cours 5,04% 7,70% 4,48% 5,89%
209 Ile Verte-Saint Roch 5,45% 8,63% 4,48% 8,92%
210 Ile Verte-Maréchal Randon 5,95% 7,74% 4,48% 6,80%
211 Génissieu 11,29% 13,30% 7,06% 9,60%
212 Préfecture 7,16% 9,09% 4,70% 6,91%
213 Hebert-Mutualité 4,97% 9,46% 10,63% 15,95%
214 Aigle 5,44% 8,76% 6,10% 9,63%
215 Championnet 8,41% 11,54% 7,69% 10,96%
216 Hoche 11,85% 18,54% 8,65% 16,34%
301 Drac-Ampère 8,14% 12,39% 4,13% 9,31%
302 Clinique Mutualiste 10,85% 16,80% 11,21% 16,06%
303 Vallier 9,51% 12,79% 9,15% 13,62%
304 Jaurès-Vallier 11,81% 16,29% 8,14% 12,88%
305 Eaux Claires-Champs Elysées 10,33% 13,86% 8,37% 12,21%
306 Sidi-Brahim 10,55% 16,06% 5,75% 9,65%
307 Eaux Claires-Painlevé 4,17% 9,65% 5,22% 10,68%
308 Houille Blanche 11,14% 16,16% 6,45% 13,29%
309 Mistral 25,92% 36,25% 25,61% 38,66%
310 Rondeau-Libération 12,88% 16,41% 5,97% 10,98%
311 Abry 10,14% 13,99% 8,61% 13,34%
401 Foch Ouest 7,52% 11,20% 6,76% 11,02%
402 Foch Est 9,55% 12,55% 8,35% 12,89%
403 Gustave Rivet 9,88% 13,24% 8,13% 12,19%
404 Diables Bleus 10,00% 12,93% 7,39% 11,42%
405 Clemenceau 5,02% 7,76% 3,98% 8,80%
406 Reynies 6,52% 10,10% 3,96% 7,58%
407 Ferrié-Stalingrad 8,52% 14,69% 6,69% 13,65%
408 Péretto 6,95% 10,93% 6,67% 9,57%
409 Bajatière Ouest 8,34% 13,52% 5,58% 9,54%
410 Bajatière Est 5,98% 9,10% 6,69% 12,10%
411 Capuche 9,57% 12,61% 5,40% 10,75%
412 Allies-Clos d’Or 8,18% 17,87% 11,42% 17,34%
413 Alpins 6,49% 13,91% 6,71% 13,57%
414 Beauvert 10,47% 16,86% 23,07% 27,89%
501 Valmy 9,28% 14,37% 10,09% 15,75%
502 Jeanne d’Arc 5,81% 7,64% 5,18% 9,27%
503 Abbaye 9,67% 16,58% 6,92% 13,28%
504 Jouhaux 20,90% 30,10% 16,34% 25,26%
505 Poterne 20,20% 26,06% 27,30% 32,36%
506 Paul Cocat 19,90% 30,77% 19,67% 33,02%
507 Teisseire 20,00% 30,84% 14,69% 23,44%
601 Malherbe 7,93% 14,86% 6,38% 13,85%
602 La Bruyere 4,56% 12,02% 4,28% 11,74%
603 Les Trembles 25,13% 37,20% 22,04% 34,89%
604 Arlequin 27,89% 35,40% 22,72% 35,77%
605 Helbronner-Géants 14,67% 25,30% 13,62% 26,19%
606 Constantine 10,56% 18,56% 11,24% 22,31%
607 Baladins 17,06% 27,50% 14,23% 22,50%
608 Vigny-Musset 11,37% 20,21% 8,59% 17,66%
609 Village Olympique Nord 26,95% 41,60% 18,37% 26,36%
610 Village Olympique Sud 32,41% 43,34% 18,93% 27,14%
GRENOBLE 11,09% 16,13% 9,86% 15,33%

source : site des Verts/Ades de Laurence Comparat Adjointe au Maire, Raymond Avrillier et Vincent Comparat président de l’Ades

LES ATTRIBUTIONS DE LOGEMENT  ORGANISENT   CE DÉSÉQUILIBRE 

Comme il s’agit essentiellement de quartiers de logement social , les attributions sont donc effectuées depuis 22 ans par les élus de gauche et Verts/Ades qui portent  la responsabilité de cet entassement accablant. La rengaine selon laquelle la municipalité Carignon en serait responsable ne tient pas une seconde au vu de ces données.

Les tableaux publiés par les élus Verts/Ades démontrent que dans tous ces quartiers sans exception la proportion d’étrangers logés a augmenté encore entre 2006 et 2008 , parfois de plus de 10 % comme au Village Olympique ! c’est dire leur attention à la « relégation dans les quartiers  » dont Eric Piolle parle sans cesse dans son discours social. L’effondrement de la valeur des biens est d’ailleurs une preuve supplémentaire qui ne trompe pas.

VILLENEUVE: L’ARRIVÉE de la GAUCHE et des VERTS SIGNE LA PAUPÉRISATION DU QUARTIER 

Le principal du collège Villeneuve entre 1998 et 2002,  Serge Parisel   a raconté dans «l’Humanité  « en 2010  ( 12/8/10)  la détérioration du quartier à l’arrivée de la gauche et des Verts  »Le collège comptait 620 élèves avant mon départ , 260 aujourd’hui. Et la plupart sont des derniers de classe.… « 

Entre 1995 et 2010 le collège a perdu 360 élèves (!) ,Raymond Avrillier était Adjoint (Verts/Ades) au logement .  La descente aux enfers s’est mise en route sabordant l’héritage Carignon (1995) d’un quartier ou le nombre de collégiens démontrait sa diversité sociale. Déjà  l’actuelle Présidente de Grenoble Habitat, Maryvonne Boileau  était Conseillère déléguée (Verts/Ades) à l’Habitat social  avant de présider ensuite l’OPHLM  entre 2002 et 2008. Des faits et des chiffres qui devraient faire rougir ces élus,  plutôt que de chercher à donner des leçons.

CATASTROPHIQUE POUR LES ÉTRANGERS, POUR LES GRENOBLOIS et POUR GRENOBLE 

Ces déséquilibres patents des quartiers, ces ghettos sciemment constitués, ces étrangers assignés à leur origine par le refus de leur enseigner les devoirs à remplir dans une Nation qui voudrait les accueillir dignement , constituent une politique volontaire a visée électoraliste.  Elle est conduite par les mêmes élus depuis 22 ans et Eric Piolle l’endosse et la conduit à son tour. Elle est catastrophique pour les étrangers, pour les Grenoblois et pour Grenoble.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *