PIOLLE FAIT ENCORE QUATRE VICTIMES DE PLUS

FIN du MANDAT: EXIGER UN RÉFÉRENDUM D'E.PIOLLE
MEYLAN: LA BÉTONISATION de la MÉTRO (PS/VERTS) PASSE MAL

L’escrologie continue dans la seule ville de France où la transition énergétique se mène à la tronçonneuse. L’interminable liste de Piolle vient de s’allonger de quatre immenses peupliers, victimes à leur tour de cette vision d’avenir qui sauve la planète devant les caméras et massacre Grenoble en coulisses.

SUR CINQ, UN SEUL RESCAPÉ …

Sur cinq de ces arbres, un seul est rescapé. Pour combien de temps ? Des quatre autres il n’y a plus rien, comme il ne reste plus rien des platanes de la caserne de Bonne, des cerisiers du Japon de la gare, des marronniers de la place Victor Hugo, d’une grande partie des arbres du boulevard Gambetta et de l’avenue Félix Viallet, etc, etc.

>>> CASERNE DE BONNE: PIOLLE RASE LES PLATANES !

… ET QUATRE VICTIMES DE PLUS

C’est devenu tristement ordinaire. Il y a un an presque jour pour jour, les Rouge/Verts s’en étaient pris au parc Soulage, à la Bajatière.

>>> PIOLLE TRONÇONNE GRENOBLE : À LA BAJATIÈRE AUSSI

C’est à côté du stade des Alpes qu’ils viennent de marquer ce mortuaire anniversaire. On aimerait que ces images soient enfin les dernières et que les massacres s’arrêtent là. Que restera t-il en 2020 après le Piollexit ? Comment stopper cette municipalité qui tourne en rond dans le délire où elle s’est enfermée ?

>>> LA « VILLE DE TRANSITION » EST EN CO-CONSTRUCTION….

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *