DÉLINQUANCE et HLM: ET SI E.PIOLLE FAISAIT SON BOULOT?

LIVRAISONS: les COMMERCANTS ACCABLÉS de NOUVELLES CONTRAINTES
PAS de VIGNETTE AUTO pour CAZENEUVE et ROYAL

Des policiers ont trouvé des clefs dans les poches d’un vendeur de drogue du quartier Mistral qu’ils ont essayé sur toutes les portes de la montée d’immeuble avant de trouver le logement auquel elles donnaient accès. À l’intérieur, ils ont découvert un véritable arsenal : un pistolet de cali­bre 22 avec son chargeur, un Beretta 9 mm, un Colt Python 357 Magnum, des munitions de différents calibres ainsi qu’un chargeur et des cartouches de Kalachnikov côtoyaient des talkies-­walkies, une balance de précision et des sachets de conditionnement explique le DL ( 8/2/17)

COMBIEN D’APPARTEMENTS HLM ABRITTENT-ILS DES CACHES d’ARMES ? 

Rappelons pour mémoire qu’Eric Piolle (Verts/PG) a tenu à prendre la présidence de l’OPHLM et qu’à ce titre il est responsable des attributions de logements. Combien d’appartements de ce quartier et d’autres servent ils de caches d’armes ?

http://www.republicains38.fr/caches-darmes-dans-lagglo-une-situation-inquietante/

DESTOT/SAFAR (PS) AVAIENT LAISSÉ S’INSTALLER LES SOUTERRAINS à MISTRAL

On se souvient qu’à Mistral sous la municipalité Destot/Safar (PS) les dealers avaient pu démolir les caves au marteau-piqueur en toute tranquillité pour y installer des bureaux, canapés, écrans plats et caméras de vidéo-surveillance sur la voie publique ! Personne n’avait crié à l’atteinte aux libertés pour cette surveillance sans contrôle ! Ni les magistrats, ni les professionnels des droits de l’Homme  si prompts à les dénoncer. Ils ne s’attaquent pas aux forts.

http://www.republicains38.fr/une-cave-atelier-de-drogueun-souterrain-a-mistral-propriete-de-lophlm/

DES APPARTEMENTS VIDES PENDANT UN AN !

La gestion Piollesque des HLM est à la dérive. Dans un HLM de la rue du Mont Aiguille des habitants ont signalé un appartement vide pendant un an. Rue Argouges la villa acquise pour loger les mal logés est également vide depuis un an. 500 000 € en espèces ont été versés au greffe du tribunal de Lyon pour régler la caution d’un délinquant du quartier. 125 000 € ont été trouvés dans un appartement du Lys Rouge voisin avec une machine à compter les billets.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/07/01/grenoble-un-appartement-hlm-vide-depuis-un-an-et-demi/

70 % des LOCATAIRES SONT SATISFAITS OU TRÈS SATISFAITS de PIOLLE 

Il n’empêche. Eric Piolle a fait publier (DL du 10/1/17) une enquête selon laquelle 70% des locataires étaient satisfaits ou très satisfaits de l’OPHLM qu’il préside. Donc de Lui. Il faut dire que « l’enquête de satisfaction » est conduite par l’office lui-même. On se demande pourquoi donc, sur les 14 000 demandeurs de logements,  autour de la moitié sont des locataires de HLM qui veulent quitter l’endroit ou ils sont en étant si contents de Piolle?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/11/18/solution-e-piolle-vertspg-ajoute-des-hlm-a-mistral/

DES ATTRIBUTIONS QUI DÉGRADENT LES QUARTIERS

Pourquoi ces attributions qui dégradent les quartiers comme on le constate partout?  Pourquoi cette absence de sanction à l’égard des familles qui laissent leurs adolescents  commettre des délits, agresser les agents publics, «travailler » comme guetteurs ? Elisa Martin la Première Adjointe (PG) n’a t elle pas eu le culot d’affirmer au DL ( 1/2/17) : « Aujourd’hui à Mistral, il n’y a plus de guetteurs sur les toits ».Il n’y en a plus dans les rues du quartier ?

DES SOLUTIONS EXISTENT POUR RENVERSER LA VAPEUR

Alain Carignon et les groupes de travail qui préparent des solutions pour l’avenir de Grenoble ont proposé notamment de  « convoquer les parents, émettre des amendes pour tous les délits commis par des mineurs dont les familles sont hébergées par les bailleurs sociaux  et intégrer le critère de tranquillité publique dans la politique d’attribution des HLM. » de «  supprimer les avantages tarifaires facultatifs dans les secteurs culturels, sportifs, de transport  à tout Grenoblois convaincu d’agression d’agents de la force publique, de sapeurs-pompiers d’ambulance, d’agents communaux ou de dégradation de biens publics ou privés comme l’a mis en application le Maire de Voiron »  mais également   « une prise en compte de la sécurité dans les choix urbanistiques «  et «  un meilleur équilibre du nombre de logements sociaux et un moratoire de  la bétonisation de la ville ».

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/28/10-mesures-pour-lutter-contre-linsecurite/

Pourquoi continuer à ne rien faire laisser l’insécurité gangrener la ville ?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *