MC2: LE NAVIRE AMIRAL de la CULTURE MENACÉ AUSSI

 

Le navire amiral de la culture Grenobloise est dans le viseur de la municipalité Piolle depuis son arrivée. Elle est passée à l’action si on ose dire. En réduisant sa subvention elle produit un effet domino sur les autres collectivités qui vont diminuer aussi.La perte sera de 800 000 € sur deux budgets.

LA MUNICIPALITÉ DESTOT/SAFAR (PS) S’ÉTAIT INCLINÉE DEVANT LES OUKAZES de A.VALLINI (PS)

Déjà la municipalité Destot/Safar (PS) avait abandonné en rase campagne les conventions de financement 50/50 entre la ville et le département mises en place par Alain Carignon afin d’assurer la pérennité du fonctionnement des grands équipements culturels grenoblois.

C’est pourquoi les larmes et les grandes orgues jouées par J.Safar (PS) dans le DL (10/5/16) tout à coup ému des coupes sombres font plutôt rire jaune.  Il s’était incliné devant A.Vallini (PS) et sa majorité qui comprenait Olivier Bertrand ( Verts/Ades) lesquels s’étaient attaqués sans ménagement au budget de la culture : la perte de 450 000 euros du Département en­tre 2009 et 2014 s’est effectuée avec son accord et dans le silence assourdissant des responsables de la Maison, tel M.Orier, qui soutenaient publiquement … Destot et le PS !

E.PIOLLE (Verts/PG) VEUT ASPHYXIER MC2 : MOINS 800 000 €

Mais aujourd’hui en réduisant encore la municipalité Piolle asphyxie en réalité MC2 du fait de son déficit cumulé de 311 000 € depuis 2004 ( gestion Orier/Destot/Safar PS). Elle le sait. Car sa baisse produit par effet domino une perte de 800 000 €! c’est la création qui est atteinte.

« C’EST LA PREMIÈRE FOIS QUE GRENOBLE BAISSE SA DOTATION »

« C’est la première fois que Gre­noble baisse sa dotation, c’est historique ! Et à partir du mo­ment où la Ville donne un si­gne de désengagement, l’État peut se demander si Grenoble veut encore d’un outil comme ça » déclare JP Angot au DL ( 5/5/16).
«Le signe donné est négatif.(…) ce­la veut dire précarité et austérité « ajoute JP Angot pour qui « MC2 ne doit pas être perçue comme un problème mais comme une fierté. »

Mais la fierté est un concept qui n’a pas sa place dans la logorrhée verbale des Rouge/verts grenoblois. Le mot doit se situer quelque part entre la ridicule «attractivité« et la fasciste « responsabilité individuelle«. Puisque tout le mal vient de la société.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/02/02/2928/ (» La MUNICIPALITÉ PIOLLE N’A AUCUNE EMPATHIE avec les ARTISTES »)

les ÉLUS PS et VERTS/PG/ADES AURONT MIS A MAL SUCCESSIVEMENT MC2

Ainsi en 20 ans MC2 aura bénéficié des crédits pour sa rénovation obtenus par Alain Carignon, aura bénéficié des financements assurés par la ville et le département de droite. Il aura fallu que le PS gouverne l’Isère pour qu’elle perde l’appui du Conseil départemental et que les Verts/PG/ Ades arrivent à la municipalité pour voir ses subventions réduites. Ce qui n’empêchera pas les cultureux de lancer des appels à voter à gauche pour sauver la culture toujours menacée par la droite!

<< la-culture-en-isere-la-mauvaise-foi-de-la-gauche/

A.CARIGNON: « EN S’ATTAQUANT à la CULTURE la MUNICIPALITÉ PIOLLE a PERDU TOUTE AUTORITÉ »

Avec Rocktambule, le Ciel, la Chaufferie, les Musiciens du Louvre… »En s’attaquant elle même au budget de la culture la municipalité Piolle a malheureusement perdu toute autorité pour mobiliser les autres collectivités sur ces sujets « explique Alain Carignon. Pour certains elle veut les punir ou leur disparition

<< /mc2-rocktambule-le-ciel-la-culture-grenobloise-a-la-renverse/

Dans le domaine aussi Alain Carignon voudrait que  « Grenoble retrouve le souffle, l’énergie, les idées qui permettent de
stopper cette descente aux enfers consistant à additionner des moins avec les impôts les plus lourds de France !  »

<< /culture-a-grenoble-alain-carignon-recadre-la-municipalite/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *