LE CASINO FERME, VICTIME de la DÉLINQUANCE

LE CASINO FERME, VICTIME de la DÉLINQUANCE
6 juin 2019
    

Que des quartiers entiers ne disposent plus de supérette alimentaire du fait de l’insécurité endémique ne choque plus personne. Aux habitants de se débrouiller (bonjour les déplacements !)

IL FERME SES PORTES LE 11 JUIN

Mais la gangrène grenobloise dénoncée par un Procureur de la République s’étend bien partout. Avenue Alsace Lorraine devenue la cour des miracles, le “petit Casino” craque à son tour. Il ferme ses portes le 11 juin prochain dans l’indifférence générale.

Avenue Alsace Lorraine, altercation entre un habitant et un SDF venu souiller son immeuble

IL FAUDRAIT DES VIGILES EN NOMBRE IMPORTANT

Le gérant ne peut plus tenir le coup face aux vols répétés, avec ou sans violence et face à une délinquance insupportable. Il n’est pas en mesure de financer le nombre de vigiles qu’il faudrait pour maintenir ouvert son commerce!

LE DÉLINQUANT REVIENT FRAPPER LE GÉRANT

Pour bien comprendre « l’ambiance «  dans laquelle un commerçant travaille à Grenoble rappelons un incident récent : dans ce Casino un adolescent qui vient voler, repart. Le gérant réussi a s’emparer de son sac à dos. Non seulement il dégrade la porte du commerce mais il revient pour porter des coups de poings et de tête au gérant… (DL du 28/5/19). Représentatif de la vie quotidienne qu’Eric Piolle aura imposé aux grenoblois par ses choix de peuplement et son refus de toute action contre la délinquance.

Très souvent l’avenue Alsace Lorraine devient la cour des Miracles

LA MARQUE “GRENOBLE/ALPES” ASSASSINÉE

La malheureuse marque “Grenoble/Alpes” est assassinée par les effets d’une politique qui se répandent dans la population comme une trainée de poudre .

GRENOBLE VASTE ZONE DE NON DROIT

Si un tel homme et une telle municipalité étaient réélus en mars prochain, ils réussiraient à parachever leur œuvre : faire de Grenoble une vaste zone de non droit. 

Au secours, vite, les solutions du collectif de la société civile pour l’alternance