JOUHAUX-TEISSEIRE : LES RODÉOS CONTINUENT

JOUHAUX-TEISSEIRE : LES RODÉOS CONTINUENT
30 avril 2020
    

Si à Mistral en plein confinement (!) les délinquants mettent en place des barrages rue Rhin et Danube, agressent les policiers, à Jouhaux les “jeunes” continuent leurs rodéos à scooter sans casques.

UN ARRÊTÉ D’E.PIOLLE CONTRE… LE BRUIT

Ainsi on peut très bien être verbalisé si son autorisation de déplacement est dépassée mais pas… si on nargue des habitants en plein jour en bravant la loi et l’arrêté d’Eric Piolle qui interdit le bruit à certaines heures du jour.

Si la police municipale était armée et équipée elle pourrait parfaitement intervenir pour faire cesser ces provocations quotidiennes.

E.PIOLLE LOGE CES DÉLINQUANTS

Si Eric Piolle désirait lever le petit doigt il interrogerait ses services d’Actis, dont il est le Président et demanderait qui sont ces personnes qu’il loge lui-même à Jouhaux comme ailleurs. Rien ne l’empêche en effet de se rendre chez les parents, de dresser procès verbal comme Officier de Police Judiciaire qu’il est.

Mais pour ce faire, il faudrait s’intéresser à Grenoble, au quartier, plutôt qu’à sa candidature aux présidentielles...