G.GONTARD ( Verts/PCF) ROI de la DÉMAGOGIE

Guillaume Gontard  est ce Sénateur Verts de l’Isère, totalement inféodé au Rouge/Verts Grenoblois qui lui ont apporté leurs voix sénatoriales. Il siège au groupe… communiste au Sénat. Il est donc particulièrement représentatif de cette “nouvelle façon de faire de la politique”…

UN RETARD CONSIDÉRABLE…

Il se répand sur le ferroviaire avec une mauvaise foi particulièrement représentative. Grenoble et l’Isère ont un retard considérable dans ce domaine: il est de 50 M€ d’investissements qui n’ont pas été faits sur la ligne Grenoble/Gap. Pas de ligne à Grande Vitesse entre St Exupéry et Grenoble. TER paralysés sur l’ancienne ligne Grenoble/Lyon par la présence des TGV au ralenti. Perte de la gare Dauphiné-Savoie obtenue par Alain Carignon sur la future ligne Lyon-Turin…

… ALORS QUE LES VERTS ETAIENT AUX RESPONSABILITES RÉGIONALES 

Mais qui donc participait aux majorités régionales , départementales et avait même parfois des représentants au gouvernement ces 10 dernières années? Les Verts. Eric Piolle était même co-président d’un groupe de la majorité régionale de JJ Queyranne (PS). Les Verts comptaient des Vice Présidents. Eliane Giraud ( PS Isère ) était Vice présidente aux Transports et au second tour des dernières régionales les Verts de Guillaume Gontard se sont mis derrière elle! Corinne Bernard ( Chef de gare à Celles) , Maryvonne Boileau, Pierre Mériaux siégeaient dans la majorité Régionale, Olivier Bertrand (Verts/Ades) rémunéré comme tel, dans la majorité départementale d’André Vallini (PS).

G.GONTARD (Verts) ROI de la DÉMAGOGIE 

Or non seulement il ne s’est rien passé pendant cette période faste en pouvoirs, mais rien ne figure dans les projets gouvernementaux actuels. Alors Guillaume Gontard écrit au Ministre des Transports pour lui demander de  “rassurer les élus isérois en nous précisant les intentions réelles du gouvernement”. (!) 

Lui dont les amis n’ont rien fait,  n’a pas peur d’annoncer  craindre “ la suppression de la ligne Grenoble-Veynes-Gap.”(!) 

DE LETTRES EN VOEUX ILS PROMENENT LEUR INEFFICACITÉ

Après la lettre de Yann Mongaburu (Verts/Ades) en janvier, le ” voeu” de la Métro proposé par Christophe Ferrari en février, voilà la missive de Guillaume Gontard… On nage dans l’efficacité.

Pendant ce temps Bordeaux est à 2 heures de Paris, Marseille à 3. Et nos élus sans résultats pérorent comme sils n’y étaient pour rien.Guillaume Gontard n’est pas un nouvel né de la politique. Il s’inscrit dans la continuité de ses amis élus aux responsabilités de la Région et du département.

G.GONTARD DOIT DES COMPTES de RÉSULTAT 

Leur bilan est catastrophique dans le domaine ferroviaire. Les Isèrois ne vont plus se contenter du bal des faux culs et demander des comptes à G.Gontard.

 

20 février 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *