FORET VIERGE, MAUVAIS ENTRETIEN et SQUAT

Une Grenobloise nous adresse ces images de son secteur: la rue Diderot, la rue A.Polotti afin de bien montrer qu’aucun quartier de la ville n’est épargné par l’abandon général.

“Mauvais entretien des trottoirs, bientôt ce sera la forêt” nous précise t-elle. “Il y a aussi un camp de Roms dans la rue Polotti depuis le mois d’avril”.

Rien que de plus normal dans la ville d’Eric Piolle. Les camps se multiplient : Villeneuve, parc Pompidou, gare… S’installer à Grenoble dans ces conditions permet d’obtenir un logement.

Lequel ne règle évidemment rien en matière d’intégration sociale et professionnelle. Ces familles sont abandonnées à elles-mêmes et contribuent à la ghettoïsation des quartiers.

Les rues Diderot et Polotti ne sont pas l’exception, mais la règle.

J

19 septembre 2019