E.PIOLLE MULTIPLIE LES GOÛTERS…

A l’approche des élections Eric Piolle a découvert la devise de la République. Les gros malins de la Mairie ont proposé aux écoles d’apposer celle-ci sur le fronton des écoles. Que voilà une belle initiative.

Eric Piolle ne fait pas respecter les valeurs de la République puisqu’il refuse d’appliquer le règlement des piscines aux femmes musulmanes intégristes, mais il affiche “liberté, égalité, fraternité”.

L’objectif est surtout de réunir parents et enfants autour du dévoilement de la plaque et d’un gouter… Fabien Malbet l’Adjoint (Verts/PG) au scolaire s’en donne à coeur joie et espère ainsi récupérer les suffrages des parents en associant les enfants à l’opération.

Au Conseil Municipal des élus Rouge/Verts avaient refusé de se lever pour la Marseillaise, dont Antoine Back : à la veille des élections elle est chantée dans les écoles avec lui !

Il y a même une “Marseillaise” alors que des élus Rouge/Verts avaient refusé de se lever au conseil municipal pour l’hymne national dont Antoine Back (Verts/Ades) qui s’est sacrifié pour l’entendre à l’Ecole ST Laurent. Faut il qu’ils aient la trouille.

La pose d’une plaque est plus facile et moins coûteuse que de traiter les attentes et les besoins en équipement scolaire.

Après l’Hôtel, à Hoche la municipalité ampute encore le parc pour faire face aux besoins scolaires non anticipés.

Quartier Hoche/Bonne on sacrifie encore du parc pour faire face aux besoins scolaires non anticipés des 1 200 Logements construits. A l’esplanade 1000 logements sont programmés dont 500 sociaux et il n’y a toujours pas de solution pour l’école.

Ça ne peut pas se résoudre par des risettes et un goûter.

18 juin 2019