MOIS de la NUIT : PLUS DE TRAM CE SAMEDI SOIR!

Dans le cadre du " mois de la nuit" les lumières seront éteintes dans une grande partie de la ville à compter de 21 h.  Il s'agit toujours d'actions " éco-citoyennes" décidées par la municipalité , lesquelles vont inciter un peu plus les grenoblois qui craignent l'insécurité endémique à s'enfermer chez eux. 

QUI VA EMPRUNTER UNE RUE NOIRE? 

Qui oserait aujourd'hui emprunter une rue noire de la ville?  Mais même les plus jeunes qu'on pourrait penser moins sensibles  - bien à tort- à ces risques d'agressions seront lourdement pénalisés puisque la Tag que préside Jean-Paul Trovero ( PCF) annonce que , " du fait de la décision de la ville de Grenoble de couper totalement l'éclairage public de 21 h à 23 H le samedi 15 octobre dans le cadre du mois de la nuit les trams des lignes A, B et E  seront limités dés 20 h pour des raisons de sécurité " .

Bref il sera impossible de circuler en transport en communs et donc se déplacer obligatoirement à pieds ou en vélo dans une ville plongée dans l'obscurité

TOUJOURS " CHANGER LES COMPORTEMENTS"

Inutile de réfléchir de savoir ce que la planète a à gagner dans cette opération quand on sait le poids de la France en matière de gaz à effet de serre . Mais il s'agit toujours de " changer les comportements" , de revenir à la bougie et de mieux admirer les étoiles sans pollution lumineuse. Trop simple de marcher - justement- en montagne, ou seulement à la Bastille, pour admirer la voute céleste. 

LA VILLE, CIVILISATION et ÉCHANGES 

Parce que les villes ont toujours été le lieu de la lumière justement, celui de l'échange et plus globalement de la civilisation. Depuis " la nuit des temps" les hommes ont fuit l'isolement des campagnes pour trouver la culture, assouvir leur curiosité et la ville en a été le creuset. 

LE " PLAN LUMIÉRE " PLONGE GRENOBLE DANS LE NOIR

Depuis son arrivée , Eric Piolle a mis en place un " plan lumière" , nommé ainsi ,comme pour tout ce qu'il fait,  par anti-phrase, puisqu'il s'agit au contraire de faire baisser l'éclairage de nos rues. Ainsi les nouveaux éclairements rendent les sorties le soir difficiles aux mal voyants, aux personnes âgées et plus largement à tous ceux qui subissent l'insécurité de la ville. Les lumineux présidents successifs de la régie lumière , Alan Confesson et ... Maud  Tavel s'en moquent. 

Y.MONGABURU ( Verts/Ades) A INSTALLÉ LES PANNEAUX LUMINEUX JCDecaux

Dans cette chasse, le site d'information en ligne Place Gre'Net révèle une nouvelle étape de la guerre des gangs entre Eric Piolle et Christophe Ferrari. Il demande de faire éteindre les écrans publicitaires JCDecaux la nuit, sachant que Yann Mongaburu ( Verts/Ades) a signé le contrat qui prévoit cet éclairage et que c'est ... techniquement impossible.

L'APPARATCHIK Vincent FRISTOT ( Verts/Ades) CHAMPION de la DÉMAGOGIE

L'apparatchik Vincent Fristot ( Verts/Ades) est monté au front en toute démagogie. « C’est vraiment méconnaître le fonctionnement des réseaux électriques sur sa propre commune .Qu’a fait M. Fristot depuis vingt ans qu’il est aux commandes politiques de Grenoble ? Moi, je viens d’arriver au Smmag !  Je rappelle que ce sont les amis de Vincent Fristot [notamment Yann Mongaburu, ex-président du Smmag, ndlr] qui ont signé le contrat avec JCDecaux dans le précédent mandat » lui répond clairement Sylvain Laval, actuel Président du syndicat des mobilités, Vice Président de la Métro aux côtés de Christophe Ferrari. 

COUPER L'ÉCLAIRAGE DES RUES POUR COUPER CELUI DES PANNEAUX !

De plus , précise Place Gre'Net, "le principal obstacle à l’extinction des écrans publicitaires sur les abris voyageurs est  d’ordre technique. Ces écrans sont, pour la plupart, branchés sur le même système d’éclairage que celui des rues des communes. Seule la ligne E dispose d’une alimentation des infrastructures du tram autonome par rapport à celui des abris voyageurs et de l’éclairage de la rue.Ce qui veut dire que, pour éteindre les écrans publicitaires sur les autres lignes de tram et de bus, il faut aussi couper l’éclairage des rues. Et, malgré tout, les transports en commun (TC) doivent être éclairés durant toute la durée du service, donc au moins jusqu’à 1 h 30 du matin."

De son côté le gouvernement multiplie les décrets - applicables ou non- limitant la "pollution lumineuse", les vitrines des magasins devant être éteintes elles aussi. 

UN COMBAT d'UN QUART DE SIÉCLE CONTRE LE NUCLÉAIRE CIVIL

Les surenchères et la démagogie alimentent cette "folie verte" accentuée par les problèmes énergétiques dont... les Verts sont les principaux responsables. Leur combat d'un quart de siècle contre le nucléaire civil avec des ONG à la botte de pays concurrents de la France a abouti à cette catastrophe. En 2011 Cécile Duflot patronne des Verts et Martine Aubry ( PS) signent un contrat de mandature prévoyant la réduction de la part du nucléaire à 50 % et la fermeture de 24 des 58 réacteurs en fonctionnement, un moratoire pour toutes les nouvelles installations. L'entrée au gouvernement sera négociée contre la fermetures de centrales dans le quinquennat , en premier lieu Fessenheim. Il faut 5 600 éoliennes terrestres pour produire les Kwatts de cette seule  centrale fermée...Dans une France qui compte environ 8000 éoliennes terrestres aujourd'hui.  

SAMEDI SOIR LUMIÉRE ÉTEINTE ET PLUS DE TRAM...

Après tout ça, samedi les grenoblois doivent être plongés dans la nuit, les lumières éteintes et les trams ne pourront plus circuler samedi soir. Il parait que certains en redemandent ! 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.