BONNE ANNÉE GRENOBLE

2021 s’achève dans une ambiance lourde avec un budget de la ville considéré comme " insincère", des délibérations annulées, une opération de com' "capitale verte" compromise dès le 15 janvier et la perspective d’un Maire traduit devant le Tribunal Correctionnel le 1er mars prochain pour soupçon de favoritisme.

Malgré cet environnement négatif, Grenoble et son écosystème font mieux que résister : grâce à une masse critique élevée, la synergie entre sa recherche, son industrie et ses start up, son université continue de produire un développement important. Inutile de souligner ici ce qu’il doit aux implantations de l’INRIA, du Synchrotron dans les années 80 et surtout à l’arrivée de ST Micro en 1992, la filière aux 15 000 emplois, gagnée par Alain Carignon alors Président du Département.

Nous formons le vœu fervent que notre territoire poursuive ses avancées, corrige ses handicaps que sont ses retards en matière de communication, son insécurité endémique, l’insalubrité qui gagne tous les quartiers, la paupérisation qu’accentue une folle bétonisation de la ville .

Nous souhaitons à tous les grenoblois et grenobloises une année heureuse, une bonne santé qui tienne chacun éloigné de la pandémie et une belle année à la ville que nous aimons.

Nous vous donnons rendez-vous quotidiennement afin de nous informer mutuellement, d'échanger afin de préparer un autre avenir pour Grenoble. Nous comptons sur vous pour partager largement. 

Aziz Sahiri et le collectif « Grenoble, le Changement »


Nous vous partageons ci-dessous les voeux d'Alain Carignon, Président du Groupe d'Opposition, aux Grenoblois :

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.