VILLENEUVE : E.PIOLLE A FABRIQUÉ LE GHETTO

Vous êtes dans “l’écoquartier” de Villeneuve. Au 9 et au 12 allée des Frênes, au 110 Galerie de l’arlequin au 12 avenue de Constantine, au 14 rue Claude Kogan. A Grenoble dans la ville dont le Maire se promène en t’shirt à l’effigie de Greta Thunberg.

Dans des immeubles que gère Eric Piolle, Président d’Actis. Patron d’Actis. Responsable d’Actis politiquement et institutionnellement.

Des centaines d’habitants “innocents” subissent une existence dans ce cadre apaisé. Depuis des années et des années. Dans le silence assourdissant des élus. Ou plus exactement couvert par les discours lénifiants, hors sol, cynique annonçant l’opposé de la réalité. Eric Piolle osant annoncer qu’il lutte contre “l’assignation à résidence” des habitants.

LA CRASSE, LES TAGS, LES DÉTRITUS…

La crasse, les tags ont envahi les murs et les portes, les sols jonchés de détritus, des résidus de la nuit, des trafics qui ont pris le pouvoir. Aucun élu Rouge/Vert n’accepterait de vivre dans cette ambiance plus de quelques heures. La municipalité l’impose aux habitants depuis toutes ces années.

Comme l’a dénoncé si souvent Alain Carignon “les trafiquants ont pris le pouvoir à Grenoble”. En réalité Eric Piolle le leur a donné. Il les loge, les protège en leur laissant occuper l’espace public dont il est responsable comme Maire et l’espace privé dont il est propriétaire comme Président d’Actis.

A.CARIGNON : ILS ONT UNE ABSENCE D’ÉTHIQUE DE RESPONSABILITÉ

Dans chaque émission nationale à laquelle il participe, Alain Carignon en a appelé à “l’éthique de responsabilité des élus qui leur a tant fait défaut.

Villeneuve et les quartiers sud sont l’une des plaies béantes de ce mandat municipal. Une honte. Une véritable “disqualification” pour Eric Piolle. Profonde, blessante pour le bien commun. Avec un tel bilan Eric Piolle ne devrait pas se représenter.

Des habitants nous signalent qu’après toutes ces années d’immobilisme coupable, la municipalité envisagerait des actions dans les prochaines semaines, juste avant les élections.

LES HABITANTS HUMILIÉS PAR LE MÉPRIS

Un mépris supplémentaire pour ces habitants. Ils se sentent humiliés de voir les élus penser qu’ils pourraient oublier en quelques semaines l’enfer qu’ils subissent depuis tant d’années. Ils ont le sentiment qu’Eric Piolle veut acheter leurs voix pour pas cher. Un vrai scandale.

BEAUCOUP D’INDIGNITÉ

Décidément cette municipalité n’aura pas été seulement en dessous de tout. Mais jusqu’au bout elle aura pris les grenoblois pour des crétins, se comportant avec eux avec beaucoup d’indignité. Elle va ressentir clairement ce que le peuple peut dire quand il est traité avec tant d’arrogance et de mépris.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *