Rues Ampère et Marceau : les AMÉNAGEMENTS CRÉENT L’INSÉCURITÉ ROUTIÈRE

Deux ans après les travaux de la rue Ampère à grands renforts de panneaux «  métropole apaisée «  c’est la catastrophe pour les habitants : « la question n’est pas de sa- voir s’il va y avoir cet accident, mais quand. J’ai peur que l’on arrive à un drame. » alerte le collectif Ampère (DL du 16/7/19).

LA MUNICIPALITÉ A SUPPRIMÉ DES FEUX


Pas entendu il a engagé une pétition , Jean-Pierre Métais expliquant les excès de vitesse constants sur cet axe routier limité à 30KM/H. La municipalité Piolle a eu la bonne idée de supprimer des feux ralentissant le trafic et permettant de traverser en sécurité.

RUE MARCEAU: DEUX ENFANTS ET LEUR NOUNOU RENVERSÉS

« C’est de la délinquance routière à laquelle on fait face. Il s’agit d’une toute petite minorité, mais qui va un jour causer un accident, comme la rue Marceau a pu le vivre dernièrement (avec deux enfants et leur nounou renversés par une voiture, dont le conducteur avait été contrôlé positif aux stupéfiants). On a des voitures qui passent vite, voire très vite. » ( DL du 16/7/19)

” JE NE PEUX PLUS LAISSER MES ENFANTS TRAVERSER “

Ajoutant : «  Et en plus du danger, c’est une nuisance sonore infernale. Depuis l’automne, cela s’est dégradé de manière exponentielle. On avait des incivilités, de la grande vitesse régulièrement, mais là c’est devenu quotidien. Je ne peux même pas laisser mes enfants traverser seuls le passage pié- ton à la sortie de l’école (…) Un jour, un enfant va passer sous une voiture. « 

Rappelons pour mémoire que la priorité municipale c’est l’enfant. Enfin en com’. D’autant que la rue Ampère, du fait du nouveau plan de circulation, est devenue une voie de report de circulation.

F.MALBET (Verts/PG) LANGUE de BOIS JOUE LA MONTRE

L’inévitable Fabien Malbet l’Adjoint (Verts/PG) au scolaire joue de son habituelle langue de bois pour perdre du temps. Sur le fond tout va bien rue Ampère. D’après lui les vitesses moyennes relevées de jour sur les radars pédagogiques rue Ampère sont assez correctes, en comparaison avec d’autres axes : « La moyenne est respectivement à 31 et 34 km/h sur les deux radars et 85 % des automobilistes roulent à moins de 42 km/ h »

F.MALBET: SEULEMENT 15 % DES AUTOMOBILISTES DANGEREUX!

En fait, selon lui, il y a «  seulement «  15 % de automobilistes qui sont des délinquants dangereux pour les enfants en particulier. Négligeable. Pas de quoi s’inquiéter. C’est pourquoi « on travaille tous ensemble,  on est en pleine évaluation (…)  on aura une réunion début septembre et un point intermédiaire en août»

RUE AMPÉRE IL FAUT ATTENDRE L’ACCIDENT

Réunions «  point intermédiaire » quand les enfants ne sont pas là , la chanson est connue.

Rue Marceau il a fallu que le grave accident arrive pour que la municipalité se décide à engager des travaux de sécurisation à la sortie des écoles.

La rue Ampère doit attendre le même événement avant d’obtenir que le Grand Timonier ne réagisse. Rassurant.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *