OBSÈQUES de Pierre GASCON DEMAIN

Les obsèques de Pierre Gascon, résistant, déporté, ancien Premier Adjoint au Maire d’Alain Carignon auront lieu demain lundi 18 février à 15 h à l’église de Barraux .

La disparition de celui dont l’engagement a marqué la ville a produit beaucoup d’émotion puisque jusqu’à son dernier souffle il a témoigné dans les établissements scolaires de la réalité de la résistance et de la déportation afin de faire partager sa mémoire au plus grand nombre.

Pierre GASCON N’A JAMAIS MANQUÉ à SES DEVOIRS

Tous les témoignages rappellent l’homme de conviction, de dignité, de fidélité qui n’a jamais manqué à ses devoirs et ne s’est jamais laissé impressionner par l’adversité.

R.AVRILLIER (Verts/Ades) L’A POURSUIVI JUSQU’AU BOUT

Notre collectif dont il était proche rappelle que Raymond Avrillier (Verts/Ades) et son clan l’ont poursuivi jusque dans son grand âge pour chercher à le faire condamner : Pierre Gascon a du affronter des batailles judiciaires interminables après avoir dépassé 80 ans. Ses persécuteurs acharnés n’ont tenu aucun compte de ses services rendus à la Nation et voulaient au contraire le disqualifier selon leurs méthodes habituelles. Pierre Gascon est sorti victorieux -et renforcé- de ces épreuves indécentes puisque toutes les décisions judiciaires lui ont été favorables.

Nicolas Sarkozy, Président de la République faisant Pierre Gascon Grand Officier de la Légion d’Honneur au Palais de l’Elysée

“DE LA RACE DE CEUX QUI NE S’INCLINENT JAMAIS”

Alain Carignon qui a beaucoup travaillé avec Pierre Gascon lui a rendu hommage en ces termes :

“Je suis très ému d’apprendre le décès de Pierre Gascon qui semblait insubmersible. Lui qui avait affronté l’engagement dans la résistance, la mort de son père en déportation à ses côtés et construit ensuite une existence de dignité, de fidélité et d’honneur paraissait de la race qui ne s’incline jamais.

“UNE AUTORITÉ ACCEPTÉE de TOUS et UN SENS de L’HUMAIN”

A côté de sa vie d’entrepreneur, il a toujours servi l’intérêt général à travers ses engagements politiques, professionnels et électifs. J’ai eu la chance de bénéficier de sa participation active dès les années 80 et ensuite, en aucune circonstance, son soutien ne m’a manqué. Il a été un Premier Adjoint au Maire exemplaire, gérant l’administration communale avec une autorité acceptée de tous et un sens de l’humain apprécié des employés municipaux. Sous sa direction, la ville a vécu une période bénie de son fonctionnement, élu et personnel étant tournés vers le service des Grenoblois. 

“ASSOCIÉ à TOUTES LES GRANDES CONQUÊTES de GRENOBLE”

“Pierre Gascon a été associé à chacune de nos grandes conquêtes du Synchrotron au Musée, en passant par l’implantation de ST Micro, au lancement des deux premières lignes de tram et, évidemment, à la création du Musée de la Résistance et de la Déportation de la rue Hébert, attendu depuis si longtemps par les résistants et les déportés.

Alain Carignon, Ministre faisant Pierre Gascon Commandeur de la Légion d’Honneur

“IL A FAIT FACE AUX ATTAQUES de SES ADVERSAIRES”

“Il a fait face ensuite et vaincu avec une force qui fait mon admiration les attaques judiciaires de ses adversaires politiques qui n’ont pas eu la décence de respecter ses engagements et son grand âge et qui ne l’ont pas épargné. 

DÉVOUÉ JUSQU’AU BOUT AU PARTAGE de MÉMOIRE

“Il s’est dévoué jusqu’au bout au devoir du partage de la mémoire en multipliant les prises de parole dans les établissements scolaires jusqu’à son dernier souffle et encore ces derniers jours à Champollion

UNE ÉLÉGANCE, UN DÉTACHEMENT, UNE HAUTEUR de VUE”

“Je peux témoigner qu’en toutes les circonstances traversées ensemble Pierre Gascon a fait preuve d’une élégance, d’un détachement apparent, d’une hauteur de vue qui semait loin les médiocres. Jamais il n’a fait la moindre allusion à son expérience de l’horreur, même si on pouvait lire dans son attitude qu’il était désormais à l’abri de toutes les petitesses.

En homme engagé jusqu’au bout Pierre Gascon avait encore présidé le comité de soutien de François Tarantini aux dernières élections départementales

“NOUS AVONS PARLÉ de L’AVENIR de GRENOBLE”

“Jeudi dernier, j’ai eu la chance de le voir longuement encore en forme, aux côtés de son épouse, et nous n’avons parlé que de l’avenir de Grenoble qui le passionnait. Avec simplicité et dignité, il m’a simplement fait part de son incertitude de pouvoir nous accompagner jusqu’à la prochaine échéance. Je pense fortement à son épouse et à toute sa famille, à la douleur desquelles je m’associe”

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *