LES WC PUBLICS ABANDONNÉS DE PLUS EN PLUS REPOUSSANTS

Désolés d’aborder ces questions triviales qui ne sont pas à la hauteur du Grand Timonier. il ne regarde que la ligne de l’horizon, même en vélo au risque de l’accident avait il même affirmé à l’hebdomadaire “Les Affiches…Alors les lieux d’aisance ne le concernent pas.

Mais c’est un sujet qui revient souvent dans les parcs et jardins, parc Paul Mistral ou ailleurs. En particulier pour les familles et les enfants. A proximité du marché de l’estacade, très fréquenté, les travailleurs disposent d’une seule toilette. Avenue de Vizille ces toilettes sont dans un état déplorable, remplies d’excréments qui débordent, de slogans sexuels, envahies de mouches. Les portes sont ouvertes sur ce spectacle dégradant.

Tout le monde n’a pas la chance du parc de Marliave (réalisation Carignon) auquel la municipalité Piolle a construit des toilettes sèches pour un coût de … 50 000 € !

DANS TOUTE LA VILLE LES WC PUBLICS SONT INUTILISABLES 

Dans le cadre de leurs dogmes les Rouge/Verts grenoblois ont municipalisé la com’ avec le résultat que l’on sait : des totems hideux qui s’écroulent au premier coup de vent alors que 250 000 € ont été dépensés  et 650 000 € de recettes perdues de JCDecaux. Beau bilan.

Pas question donc de confier au privé la gestion des toilettes publiques comme nombre de grandes villes.Pourtant la municipalité est incapable d’assurer l’entretien des lieux d’aisance, n’étant pas capable non plus d’assurer la propreté minimale de la ville. Partout à un moment ou à un autre et le plus souvent les WC publics sont repoussants et inutilisables .

E.PIOLLE NE VEUT JAMAIS CÉDER AU PRINCIPE de RÉALITÉ

Mais là encore Eric Piolle préfère s’arc-bouter à l’idéologie plutôt que de céder au principe de réalité. Ce sont les grenoblois, les travailleurs, les visiteurs, les promeneurs qui en subissent les conséquences. Ne pas pouvoir trouver de toilettes praticables dans la ville de ceux qui préparent l’avenir de la planète n’est pas très rassurant sur leurs prévisions.

Résoudre une équation aussi simple serait pourtant le meilleur moyen de redonner un peu de crédibilité à tous ses discours fumeux et ses plans sur la comète… Car c’est la vie quotidienne des grenoblois qui est affectée.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *