E.PIOLLE: “LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE NOUS BLOQUE…”

 

L'évolution des impôts locaux à Grenoble , première de France dans sa catégorie: la faute à la comptabilité publique
L’évolution des impôts locaux à Grenoble , première de France dans sa catégorie: la faute à la comptabilité publique

Pour Eric Piolle (Verts/PG) le problème financier de Grenoble c’est la «comptabilité publique» ( JDD du 29/5/16). Celle-ci est en effet terrible puisqu’elle contraint à répertorier les recettes et les dépenses sans faire de différence suivant leur objet. Et chaque année il y a un équilibre de gestion (l’épargne nette)  à établir qui est d’ailleurs déficitaire à Grenoble.

Un vrai scandale que cette obligation de compter. En gros E.Piolle voudrait qu’un sous ne soit pas un sous. Il avait déjà expliqué qu’il voudrait pouvoir faire des emprunts sans dette. Ça lui faciliterait la tâche. Il ne comprend pas que cette géniale idée ne soit pas retenue et ne suscite pas plus de réactions favorables

<< /e-piolle-vertspg-invente-lemprunt-sans-dette/

SON MODÈLE, C’EST A. TSIPRAS QUI APPLIQUE L’AUSTÉRITÉ à la GRÈCE

D’ailleurs il l’a baptisée «Green new deal» car il se voudrait  une sorte de Roosevelt des montagnes. Mais  un Roosevelt incompris.

Son modèle c’est Alexis Tsipras le Premier Ministre Grec qu’il soutient. Lui aussi s’est présenté aux élections contre cette ridicule comptabilité qui établit une balance entre ce qu’on gagne et ce qu’on dépense. Un modèle déclaré obsolète par les démocraties «populaires» en son temps et par «Nuit Debout» aujourd’hui. Toujours cette époustouflante modernité qui décoiffe.

<< grenoble-le-modele-grec-deric-piolle-vertspg/

E.PIOLLE et P.LARROUTUROU INVENTENT “L’EMPRUNT SANS DETTE”…

En Grèce Alexis Tsipras ( extrême gauche) baisse les retraites, augmente la TVA et pratique l’austérité a tout va. Il n’a pas trouvé lé recette miracle d’Eric Piolle, futur Prix Nobel de l’Economie qui aura inventé “l’emprunt sans dette” ( aidé il est vrai du génial Pierre Larrouturou dont aucun pays dans le monde – même Cuba et le Vénézuela – n’a appliqué une seule idée)

… ET RECONNAIT QUE GRENOBLE a “ATTEINT LE NIVEAU LE PLUS ÉLEVÉ D’IMPÔTS

A Grenoble Eric Piolle reconnaît dans le JDD que la ville en matière d’impôts locaux «atteint le niveau le plus élevé   des villes de plus de 150 000 habitants». Il oublie de préciser qu’elle atteint aussi les dépenses de fonctionnement et de dette par habitant le plus élevé de cette catégorie après 21 ans de gestion par la gauche et les Verts.

<< /impots-dette-fonctionnement-grenoble-1-ere-de-france/

Certainement la faute à la comptabilité publique.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *