Rue Marius RIOLLET: le SPECTACLE de la VILLE APAISÉE

LA ZONE PIÉTONNE AUJOURD'HUI et DEMAIN ...
16 HABITANTS SUR 450 000 ONT ABANDONNÉ LA VOITURE
LA ZONE PIÉTONNE AUJOURD'HUI et DEMAIN ...
16 HABITANTS SUR 450 000 ONT ABANDONNÉ LA VOITURE

« Quel fut notre étonnement de voir cette Œuvre d’art déposée dans la nuit du 21 au 22 Septembre Rue Marius Riollet et toujours visible ce samedi.Nous apprécions une fois de plus les moyens mis en place pour animer notre quartier. Merci également pour notre taxe foncière, reçue ce jour, c’est toujours avec plaisir de voir comment sont utilisés ces impôt » . Cet habitant de la rue Marius Riollet  décrit avec humour et un peu de grincements de dents la situation qu’il vit dans son quartier.

Il est en effet habituel que des voitures brûlées soient abandonnées dans des rues pendant une semaine malgré des signalements répétés à la municipalité.  Cet habitant avait déjà expliqué la vie quotidienne au temps de M.Piolle dans une ville apaisée: benne à ordures qui déborde en pleine période caniculaire, nuisances sonores en pleine nuit sur le rond point qui dessert l’avoue de la Poterne et l’avenue des Jeux Olympiques, véhicules régulièrement brûlés ce qui » parfume bien le quartier » ( en ce cas nos faux écolos ne sont pas inquiets de la pollution)  rodéos bruyants avec des Quads qui soulèvent également une poussière sur le stade « en stabilisé » … 

E.PIOLLE PARLE d’AUTRE CHOSE ET MULTIPLIE LES GADGETS

Que croyez vous que le Grand Timonier, guide Eclairé que Grenoble à l’insigne honneur d’avoir à sa tête fit? Comme à son habitude , il parle d’autre chose. D’ailleurs Grenoble va connaitre une nouvelle avancée annonçait hier le Dauphiné ( 24/9/17) : des capteurs individuels permettront de mesurer la pollution de l’air grâce à l’opération financée par la Métro et portée par par Atmo Auvergne-­Rhône-­Alpes (observatoire de la sur­veillance de la qualité de l’air) et la Coop Infolab & Coworking.

Rue Marius Riollet on pense bêtement que les crédits devraient d’abord être consacrés à supprimer les sources et s’attaquer aux nuisances immédiates telle ces tôles brûlées qui dégagent beaucoup de pollution dans les quartiers. C’est trop demander?

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *